Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Le « Décodex » du Monde va abandonner le label vert

15 mars 2017

Temps de lecture : 2 minutes

Accueil | Veille médias | Le « Décodex » du Monde va abandonner le label vert

Le « Décodex » du Monde va abandonner le label vert

Accueil | Veille médias | Le « Décodex » du Monde va abandonner le label vert

Le « Décodex » du Monde va abandonner le label vert

15 mars 2017

En lançant le « Décodex », un outil permettant de vérifier la « fiabilité » des sites d’information, Le Monde s’est érigé en juge (et partie…) du journalisme. Les critiques, nombreuses, n’ont pas manqué, et le quotidien du soir commence déjà à faire machine arrière.

Dans une let­tre adressée aux lecteurs, le directeur du Monde, Jérôme Fenoglio, a annon­cé une « nou­velle ver­sion » du Décodex à venir. Pour ne pas se voil­er la face, ce dernier nous explique que le Décodex a été un « grand suc­cès », envié à l’in­ter­na­tion­al et ayant reçu un « excel­lent accueil de la part des enseignants et des par­ents »… Néan­moins, il note que Le Monde a « aus­si enten­du les remar­ques et les cri­tiques autour de cette pre­mière ver­sion, qui était loin d’être par­faite. Des erreurs ont été com­mis­es dans l’analyse de cer­tains sites. » 

En par­ti­c­uli­er, le code couleur a été une erreur grossière. Ce dernier a en effet « pu laiss­er com­pren­dre que nous avions l’intention de label­lis­er toutes les sources d’information exis­tantes ». Ce qui fut le cas… Fenoglio pour­suit en assur­ant que « l’intention du Monde n’est évidem­ment pas de s’improviser agence de nota­tion des sites de toute provenance ».

Ain­si une deux­ième ver­sion du Décodex va bien­tôt voir le jour, « avec un code couleur se con­cen­trant sur les sites dif­fu­sant régulière­ment de fauss­es infor­ma­tions ain­si que sur ceux pour lesquels il nous sem­ble impor­tant d’avertir le lecteur sur un point en par­ti­c­uli­er », pré­cise-t-il. Une manière donc de se pass­er du label vert, appliqué aux sites amis (main­stream), tout en con­ser­vant le même principe grotesque du label négatif pour les sites jugés peu fiables (en somme, les sites de réin­for­ma­tion). De plus, une « nou­velle fonc­tion­nal­ité de l’extension, qui informera les lecteurs quand ils lisent un arti­cle dif­fu­sant une fausse infor­ma­tion que nous avons repérée et traitée » va apparaître.

En aban­don­nant le label vert, on observe que Le Monde tente de faire taire les cri­tiques émanant des autres sites d’in­for­ma­tion tra­di­tion­nels. En revanche, la « réin­fos­phère » con­tin­uera à recevoir, de façon arbi­traire et peu réfléchie, des labels en tout genre pour dis­suad­er le lecteur lamb­da de s’y aven­tur­er (quand bien même cela pro­duit l’ef­fet inverse…).

En atten­dant cette nou­velle ver­sion, qui sera à n’en pas douter aus­si ridicule et mal­hon­nête que la pre­mière, les « Décodeurs » pour­suiv­ent quant à eux leur « for­mi­da­ble » tra­vail de véri­fi­ca­tion de l’in­for­ma­tion. Dernier exem­ple en date : un arti­cle, des coups de télé­phone et un tra­vail d’en­quête pour démon­ter une rumeur accu­sant la mar­que William Saurin de financer l’is­lam avec un cas­soulet 100 % volaille. Une infor­ma­tion dif­fusée par une page Face­book comp­tant à peine plus de 1000 abon­nés et « likée » 26 fois au moment de la rédac­tion de l’ar­ti­cle. Un tra­vail salutaire…

Voir notre dossier

« Décodex : Le Monde financée par Google, l’effet boomerang »

Voir aussi

Cet article vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Derniers portraits ajoutés