Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Accueil | not_global | Laurence Haïm, ancienne porte-parole de Macron, prise la main dans le sac de fabrication de fausse nouvelle
Laurence Haïm, ancienne porte-parole de Macron, prise la main dans le sac de fabrication de fausse nouvelle

15 mars 2018

Temps de lecture : < 1 minute

Accueil | not_global | Laurence Haïm, ancienne porte-parole de Macron, prise la main dans le sac de fabrication de fausse nouvelle

Laurence Haïm, ancienne porte-parole de Macron, prise la main dans le sac de fabrication de fausse nouvelle

Laurence Haïm, ancienne porte-parole de Macron, prise la main dans le sac de fabrication de fausse nouvelle

Laurence Haïm, journaliste franco-israélienne, ancienne correspondante de Canal+ à la Maison Blanche, avait rejoint en janvier 2017 l’équipe de campagne du candidat Macron qu’elle considérait comme le « Nouvel Obama ». Après un refus (non confirmé) de la nommer à une ambassade, elle quitte son poste de porte-parole de En Marche et rejoint l’Institut d’études politiques de l’Université de Chicago, dirigé par un ancien conseiller de Barack Obama.

C’est un tweet du 11 mars 2018 d’Olivier Berruy­er du site Les Crises qui dévoile le pot aux ros­es. Le 18 févri­er 2014 le quo­ti­di­en anglais The Guardian pub­li­ait une pho­to d’un jeune garçon syrien qui sem­blait aban­don­né dans le désert mais qui, fort heureuse­ment, rejoignait sa mère « 10 min­utes plus tard ».

Qua­tre ans après, le 11 mars 2018, Lau­rence Haïm tweete sur la même pho­to : « Un enfant de 4 ans entre la Syrie et la Jor­danie croise une équipe @unhcr. Il a dans son petit sac les vête­ments de sa mère et de sa sœur tuées en Syrie ». Une nou­velle affaire de faux après celle d’Aylan en sep­tem­bre 2015 et l’affaire Omrane mise en scène en août 2016 par l’AFP. On n’arrête pas le progrès…

Publicité

Derniers portraits ajoutés

Élie Guckert

Né le 25 sep­tem­bre 1992 à Lax­ou, fils et petit-fils d’ingénieurs, Élie Guck­ert est le reje­ton d’une famille engagée à gauche dans un départe­ment, la Meuse, tra­di­tion­nelle­ment ancré à droite.

Natacha Polony

PORTRAIT — Nat­acha Polony est née le 15 avril 1975. D’origine polon­aise, elle enseigne de 1999 à 2000 dans un lycée d’Epinay-sur-Seine avant d’en démis­sion­ner. Elle n’a pas accep­té les réformes de Jack Lang trans­for­mant « l’enseignement de la lit­téra­ture en une démarche utilitariste ».

Edward Snowden

PORTRAIT — À l’o­rig­ine des infor­ma­tions qui ont provo­qué une crise poli­tique et diplo­ma­tique d’am­pleur inter­na­tionale, Edward Snow­den, jeune infor­mati­cien et ancien employé de la NSA, est le citoyen mon­di­al qui a dom­iné la scène médi­a­tique de ces dernières années.

Guillaume Roquette

PORTRAIT — La nom­i­na­tion de Guil­laume Roquette à la tête de la rédac­tion du Figaro mag­a­zine est le couron­nement d’un par­cours dis­cret mais sans faute. Elle est aus­si le signe d’un dur­cisse­ment de la presse de « droite » du à l’al­ter­nance, avec le pas­sage du directeur de la rédac­tion de Valeurs actuelles au Figaro magazine.

Julian Assange

PORTRAIT — Avant Edward Snow­den, avant Bradley Man­ning, il y avait Julian Assange. Ancien infor­mati­cien et hack­er, fon­da­teur de la plate­forme Wik­iLeaks, Julian Assange s’est attiré les foudres du gou­verne­ment améri­cain lorsqu’il a mis en lumière les dessous de la guerre d’Irak.