Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Laurence Haïm ou le tweet rageur

11 décembre 2020

Temps de lecture : < 1 minute

Accueil | Veille médias | Laurence Haïm ou le tweet rageur

Laurence Haïm ou le tweet rageur

Accueil | Veille médias | Laurence Haïm ou le tweet rageur

Laurence Haïm ou le tweet rageur

11 décembre 2020

Ancienne porte-parole d’Emmanuel Macron et remarquée pour fabrication de fausses nouvelles, Laurence Haïm s’était fait un peu oublier. Puis…

Je tweete la Vérité

Les vieux démons n’ont sans doute pas bien été exor­cisés et comme bon nom­bre (pas tous) de jour­nal­istes elle se croit tou­jours déten­trice de la Vérité (notez la majus­cule) ce qui implique que tous les autres sont sim­ple­ment dans l’erreur. Comme pour toute per­son­ne ayant la con­nais­sance et se faisant con­tredire publique­ment, le devoir de réac­tion est sacré. C’est un devoir aus­si sacré que le maître appor­tant la con­nais­sance à son élève. Il faut redress­er les torts et favoris­er la Vérité en met­tant en avant les biais, con­tra­dic­tions et fautes du raison­nement d’autrui. C’est ain­si qu’avec la bien­veil­lance naturelle qui la car­ac­térise, Lau­rence Haïm — parangon de ver­tus — se met en devoir d’éduquer et faire grandir les per­son­nes qui osent la con­tredire en public.

Il est donc nor­mal de com­mencer par les bases dans un échange cor­dial : la men­ace de la loi et de la censure.

Suite à quoi il est logique qu’après avoir un peu taquiné les esprits on trou­ve quelques gaulois­es réfrac­taires pour se per­me­t­tre une ou deux remar­ques inci­sives. Les réac­tions ne se font pas attendre.

https://twitter.com/LunaDel97595353/status/1333319141315530752

Mais les gaulois­es sont un peu provo­ca­tri­ces sans doute. Ce qui ne manque pas de relancer le « dialogue ».

Le grand jour­nal­isme du XXIème siè­cle nous a livré une fois encore un de ces for­mi­da­bles exem­ples de pro­fes­sion­nal­isme. Gageons que ce ne sera prob­a­ble­ment pas le dernier.

Mots-clefs : ,

Voir aussi

Cet article vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Derniers portraits ajoutés