Accueil | Actualités | Médias | Lagardère confirme son retrait progressif des médias et vend Boursier.com
Pub­lié le 18 novembre 2018 | Éti­quettes : , ,

Lagardère confirme son retrait progressif des médias et vend Boursier.com

Comme nous vous le disions plus tôt cette année, « il ne se passe pas de mois sans annonce de la vente d’un média du groupe Lagardère suite au démantèlement progressif de Lagardère Active.

Parmi les pépites vendues : Point de Vue qui gagne très bien sa vie, et maintenant Doctissimo et Mon Docteur, deux places de marché dans le domaine de la santé. » C’est maintenant le site Boursier.com qui rejoint le groupe Les Échos.

Les magazines au Tchèque Kretinsky pour 52M€

Le montant des rachats d’une grosse poignée de magazines de Lagardère Active à Daniel Kretinsky (qui veut racheter Le Monde, voir notre article du 6 novembre 2018) est maintenant connu : 52M d’euros. Restent dans le portefeuille Lagardère : le JDD, Paris Match et Europe 1, encore certains parient-ils sur un désengagement de la radio en 2019 ou 2020 si la nouvelle direction ne redresse pas la barre.

Les boutiques d’aéroport remplacent les médias

Au troisième trimestre 2018 c’est le pôle distribution qui tire la croissance globale de Lagardère (+2,6%). Ce segment (Relay, Discover, 1 Minute) progresse de 10% alors que l’édition (Hachette) et le pôle sport diminuent de 5%. Au total la branche médias du groupe ne représente plus que 10% de l’activité (196M€ sur 1900M€) encore ce chiffre comprend il l’activité télévision (Gulli, Tiji), elle aussi en cours de cession. La branche boutiques d’aéroport représente à elle seule plus de la moitié des quelques 5 milliards d’euros du chiffre d’affaires des 9 premiers mois de 2018 et sans doute nettement plus en profits. Les investisseurs ont salué le mouvement et le titre Lagardère a progressé de plus de 10% en six mois.

Du côté de l’acheteur, Bernard Arnault est déjà éditeur des Échos mais aussi du magazine Investir. Le site Boursier.com vient utilement compléter l’offre de services financiers aux différents clients du groupe Les Échos/Le Parisien.

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

Ce portrait a été financé par les donateurs de l'OJIM

Aider l'Observatoire du journalisme, c’est contribuer au développement d’un outil indépendant, librement accessible à tous et à votre service.

Notre site est en effet entièrement gratuit, nous refusons toute publicité et toute subvention - ce sont les lecteurs/donateurs qui assurent notre indépendance. En donnant 100 € vous financez un portrait de journaliste et avec l'avantage fiscal de 66% ceci ne vous coûte que 33 €. En donnant 200 € vous financez un dossier. Vous pouvez régler par CB, par PayPal, par chèque ou par virement. Rejoignez les donateurs de l'Ojim ! Nous n'avons pas d'autres sources de financement que nos lecteurs, d'avance merci pour votre soutien.

19% récolté
Objec­tif : avril 2019 ! Nous avons récolté 375,00€ sur 2.000,00€. Vous appré­ciez notre tra­vail ? Rejoignez les dona­teurs de l’Ojim !

Suivez-nous sur les réseaux sociaux