Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
La galaxie Pigasse dans les médias, une lettre d’un salarié des Inrockuptibles

16 juin 2019

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | La galaxie Pigasse dans les médias, une lettre d’un salarié des Inrockuptibles

La galaxie Pigasse dans les médias, une lettre d’un salarié des Inrockuptibles

Il est toujours délicat de donner suite à une lettre anonyme. En tenir compte ? La jeter au panier ? Publier, ne pas publier ? Les très grandes difficultés de Matthieu Pigasse (nous y reviendrons dès lundi 17 juin) dans sa holding médias LNEI ne sont un secret pour personne, Radio Nova est en panne et Les Inrocks encore plus en perdition après le licenciement de son rédacteur en chef web emporté par l’affaire de la ligue du LOL. Après réflexion nous publions in extenso (fautes d’orthographe incluses) cette lettre qui donne des informations internes, avec toutes les précautions d’usage sur le contenu.

« Grand ménage à Pigas­se­land Après avoir annon­cé une grande lessive, Emmanuel Hoog, ancien patron de l’AFP, et nou­veau boss de LNEI (la hold­ing regroupant les activ­ités médias de Math­ieu Pigasse), joint la parole aux actes.

Pour rap­pel, dans son édi­tion du 9 mai, le Canard Enchainé rap­por­tait ceci dans sa colonne « Canard + » : « Tou­jours aus­si inspiré, le ban­quer Math­ieu Pigasse est allé chercher Emmanuel Hoog pour relancer son groupe de médias…Celui qui avait quit­ter l\\\‘AFP après en avoir un rien plom­bé les comptes (5 mil­lions de pertes par an) a pris ses fonc­tions le lun­di 6 mai en faisant cette belle déc­la­ra­tion aux salariés : “Il va fal­loir faire de gross­es économies”.

Hoog a eu au pas­sage un mot doux pour Elis­a­beth Labor­de, patronne des Inrocks : \\\“Il va fal­loir être inven­tif, stop­per l’éro­sion des ventes”. » Emmanuel Hoog a com­mencé à s’attaquer à la direc­tion du développe­ment. A la fin du mois de juil­let, Camille Hutin (direc­trice du Busi­ness Développe­ment et des Rela­tions Publiques) et Meryl Lau­rent (respon­s­able développe­ment) vont quit­ter le groupe. Elles ont annon­cé aux équipes qu’elles allaient sign­er une rup­ture con­ven­tion­nelle. Elis­a­beth Labor­de (direc­trice des Inrocks) est aus­si sur la sel­l­ette compte tenu des chutes ver­tig­ineuses des ventes en kiosques du jour­nal (entre 3000 et 4000 exem­plaires en kiosques) et pour n’avoir pas du tout dévelop­pé le nom­bre d’abonnés numériques (qui stagne à 1500).

Alors que le nom­bre de jour­nal­istes rédac­teurs a été réduit à une petite dizaine de cartes de presse, nous craignons désor­mais le pire pour notre avenir. Surtout qu\\\‘à tout cela vient s’ajouter à l’arrêt du fes­ti­val « Biar­ritz en été » prévu ini­tiale­ment du 19 au 21 juil­let 2019 et à une réflex­ion pour réduire Rock en Seine sur 2 jours plutôt que 3, afin de réalis­er des économies. »

Un salarié des Inrocks

Voir aussi

Info­gra­phie : Matthieu Pigasse

Ligue du LOL, vague de licen­ciements et de repen­tirs lénifi­ants

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Procès Ramzi Khiroun contre Ojim/Claude Chollet : première audience le 7 octobre 2020

L’Observatoire du journalisme (OJIM), créé en 2012 par Claude Chollet et quelques amis, rentre dans sa neuvième année d’existence. En 230 portraits publiés, 30 infographies et plus de 4500 articles nous n’avions eu — jusqu’à présent — aucune plainte en justice. À la suite d’un article de 2018 où nous parlions du groupe Lagardère et de manière incidente sur deux lignes du porte-parole du groupe, Monsieur Ramzi Khiroun, ce dernier a porté plainte pour « injures publiques ». La première audience est fixée au 7 octobre 2020 à 13h30. Lire la suite

 

Derniers portraits ajoutés

Taha Bouhafs

PORTRAIT — À la croisée des mou­ve­ments soci­aux et com­mu­nau­taires, le jeune Bouhafs mène habile­ment sa bar­que en rêvant de ses lende­mains qui chantent à lui, un soulève­ment des ban­lieues sous la ban­nière du crois­sant islamique. Et il ne recule ni devant les fake news éhon­tées, ni devant une vio­lence ver­bale peu com­mune sur les réseaux soci­aux.

Rudy Reichstadt

PORTRAIT — Omniprésent dans les médias, l’ambitieux Reich­stadt sait se ren­dre indis­pens­able, fort de l’expertise qu’il s’auto-attribue. Au même titre que celle des Décodeurs du Monde, dont il est le pen­dant, sa parole est d’or (c’est du plaqué) dès lors qu’il s’agit de sépar­er le bon grain de l’ivraie et d’éduquer les généra­tions futures…

Alexandre Adler

PORTRAIT — Véri­ta­ble caméléon poli­tique, Alexan­dre Adler a été tour à tour com­mu­niste, social­iste puis néo-con­ser­va­teur, favor­able à la guerre en Afghanistan et en Irak, par­ti­san du oui au référen­dum sur la con­sti­tu­tion européenne et sou­tien de Nico­las Sarkozy en 2007.

Lucie Soullier

PORTRAIT — C’est la jour­nal­iste « spé­cial­iste de l’extrême droite » qui monte au Monde. Comme ses com­pères Tris­tan Berteloot (Libé), Ivanne Trip­pen­bach (L’Opinion) ou Camille Vigogne (L’Express), Lucie Soul­li­er ne sem­ble pas avoir de l’appétence pour son sujet, mais au con­traire, un dégoût qui peut con­fin­er à la haine.

Laure Adler

De sa thèse d’histoire sur le fémin­isme aux nom­breuses biogra­phies qu’elle a con­sacrées, tout au long de sa car­rière, à des grandes fig­ures féminines, Lau­re Adler n’aura cessé d’être fascinée par les glo­rieux des­tins de femmes et, à sa manière, en aura incar­né un.