Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Jean-Marc Morandini épinglé par Le Canard Enchaîné

10 septembre 2015

Temps de lecture : 3 minutes
Accueil | Veille médias | Jean-Marc Morandini épinglé par Le Canard Enchaîné

Jean-Marc Morandini épinglé par Le Canard Enchaîné

Jean-Marc Morandini a‑t-il ciré les pompes d’Audrey Crespo Mara tout l’été pour favoriser ses intérêts professionnels ?

C’est un beau lièvre qu’a levé Le Canard Enchaîné début sep­tem­bre. L’an­i­ma­teur Jean-Marc Moran­di­ni tient un blog média qui n’hésite pas à don­ner des leçons aux con­frères. Mais cet été, il a mas­sive­ment fait la pub d’Au­drey Cre­spo Mara, qui rem­plaçait Claire Chaz­al au JT de TF1. Un véri­ta­ble tsuna­mi de com­pli­ments qui d’après l’hebdomadaire satirique n’était pas tout à fait dés­in­téressé.

La liste des arti­cles con­sacrée à la présen­ta­trice donne le tour­nis. Il y a d’abord le 17 juil­let « regardez les débuts d’Au­drey Cre­spo Mara à la présen­ta­tion du 20 heures du week-end du TF1 », puis le lende­main « pour ses débuts au 20 heures de TF1, Audrey Cre­spo Mara creuse l’é­cart avec France 2 ». Deux jours plus tard, le 20 : « 1,5 mil­lion de téléspec­ta­teurs hier soir entre le 20 heures d’Au­drey Cre­spo Mara sur TF1 et celui de Marie Druck­er sur France 2 ». Le 25 : « plus d’un mil­lion de téléspec­ta­teurs d’é­cart hier soir entre le 20 heures d’Au­drey Cre­spo-Mara sur TF1 et celui de Marie Druck­er sur France 2 ». Le 27, rebe­lotte : « 1,4 mil­lion de téléspec­ta­teurs d’é­cart hier soir entre le 20 heures d’Au­drey Cre­spo-Mara sur TF1 et celui de Marie Druck­er sur France 2 ». En août, ça con­tin­ue dès le 3 : «  1,6 mil­lion de téléspec­ta­teurs d’é­cart hier soir entre le 20 heures d’Au­drey Cre­spo-Mara sur TF1 et celui de Marie Druck­er sur France 2 ». Puis le 6 : « Audrey Cre­spo Mara a relevé les audi­ences des JT de TF1 le week-end mais elle reste mod­este : ” le 23 août, je retourne sur LCI” ». Le 8 : « plus d’un mil­lion de téléspec­ta­teurs d’é­cart hier soir entre le 20 heures d’Au­drey Cre­spo-Mara sur TF1 et celui de Julien Bugi­er sur France 2 ». Le 10 : «1,3 mil­lions de téléspec­ta­teurs d’é­cart hier soir entre le 20 heures d’Au­drey Cre­spo-Mara sur TF1 et celui de Julian Bugi­er sur France 2 ». Le 15 août, l’é­cart se réduit mais ça vaut quand même une nou­velle brève : « Audi­ences JT 20 heures : 600 000 téléspec­ta­teurs d’é­cart hier soir entre le 20 heures d’Au­drey Cre­spo-Mara sur TF1 et celui de Jean-Bap­tiste Marteau sur France 2 ». Puis deux jours plus tard : « le 20 heures d’Au­drey Cre­spo-Mara sur TF1 tou­jours large­ment leader avec 5,6 mil­lions de téléspec­ta­teurs ». Le 23, la brosse à reluire va finir par s’user : « Audrey Cre­spo-Mara : son dernier JT sur TF1 c’é­tait ce soir. Elle a fait plus d’au­di­ence que Claire Chaz­al ! » Enfin le 24 un petit dernier pour la route : « Le au-revoir d’Au­drey Cre­spo-Mara qui a ter­miné son JT de l’été sur TF1. Regardez ».

En tout 13 arti­cles, ce qui fait quand même beau­coup pour une seule per­son­nal­ité, fut-elle la dou­blure de Claire Chaz­al. Pourquoi un tel engoue­ment pour la présen­ta­trice ? La réponse a été don­née sur le blog de l’an­i­ma­teur le 27 août : il va relancer « Face à France » sur NRJ 12 à la ren­trée. Une émis­sion lancée en 1987 par Thier­ry Ardis­son et Cather­ine Bar­ma qui était alors dif­fusée chaque dimanche après-midi en direct de 15h30 à 16h30 sur la Cinq, dans le cadre de Dimanche 5 à par­tir du 20 sep­tem­bre 1987 puis à 20h30 de jan­vi­er à juin 1988.

Or, pour relancer cette émis­sion, il fal­lait l’au­tori­sa­tion de son créa­teur : Thier­ry Ardis­son. Qui, mir­a­cle, n’est autre que le com­pagnon – depuis novem­bre 2009 – et l’époux – depuis le 21 juin 2014 – d’Au­drey Cre­spo Mara. L’ob­jec­tiv­ité se serait-elle effacée devant les intérêts de car­rière ? Le petit monde des médias est ici révélé dans sa splen­deur : tant pis pour les lecteurs dont on bourre le temps de cerveau disponible.

Crédit pho­to : DR

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Les réseaux Soros
et la "société ouverte" :
un dossier exclusif

Tout le monde parle des réseaux de George Soros, cet influent Américain d’origine hongroise qui consacre chaque année un milliard de dollars pour étendre la mondialisation libérale libertaire.

En effet, derrière un discours "philanthropique" se cache une entreprise à l'agenda et aux objectifs politiques bien précis. Mais quelle est l’étendue de ce réseau ?

Pour recevoir notre dossier rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66% de votre don).

Derniers portraits ajoutés

Michel Denisot

PORTRAIT — Michel Denisot est né en avril 1945 à Buzançais en Indre, il est jour­nal­iste, pro­duc­teur et ani­ma­teur de télévi­sion, il a égale­ment été prési­dent de deux clubs de foot­ball français.

Laetitia Avia

PORTRAIT — Laeti­tia Avia : « Kara­ba la sor­cière, pourquoi es-tu si méchante ? » Née en 1985 à Livry-Gar­gan de par­ents togo­lais, Laëti­tia Avia a con­nu le par­cours qui fait l’orgueil d’une République s’efforçant pénible­ment de main­tenir un sem­blant d’apparences méri­to­cra­tiques.

Patrick Drahi

PORTRAIT — À la tête d’un empire économique colos­sal, Patrick Drahi a com­mencé à s’intéresser aux médias à par­tir des années 2000, rachetant Libéra­tion, L’Express, L’Expansion, Stu­dio Ciné Live, Lire, Mieux vivre votre argent, Clas­si­ca, etc., avant de lorgn­er vers le groupe Nex­tRa­dioTV.

Ivanne Trippenbach

PORTRAIT — Ivanne Trip­pen­bach est une jour­nal­iste de L’Opinion qui a fait de “l’extrême-droite” son cheval de bataille, a grand coups de dénon­ci­a­tions choc. Pour dia­bolis­er son adver­saire idéologique, la jour­nal­iste n’est pas à un détail près.

Paul Amar

PORTRAIT — Paul Amar est né le 11 jan­vi­er 1950 à Con­stan­tine (Algérie) de Charles (agent de la SNCF) et Julie Ghenas­sia. La famille sera rap­a­triée en 1961 et s’installera dans la région lyon­naise.