Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Accueil | Veille médias | Morandini mis en examen pour « corruption de mineurs »
Morandini mis en examen pour « corruption de mineurs »

25 septembre 2016

Temps de lecture : < 1 minute

Accueil | Veille médias | Morandini mis en examen pour « corruption de mineurs »

Morandini mis en examen pour « corruption de mineurs »

Morandini mis en examen pour « corruption de mineurs »

Suite à plusieurs plaintes le visant, Jean-Marc Morandini a été convoqué, placé en garde à vue mercredi 21 septembre puis mis en examen vendredi 23 pour « corruption de mineurs » et « corruption de mineurs aggravée » par l’utilisation de moyens électroniques.

Cet été, l’an­i­ma­teur a été visé par les plaintes de cinq comé­di­ens con­cer­nant des pra­tiques de cast­ing dou­teuses util­isées lors de la web-série qu’il pro­duit, « Les Fau­cons ». Ces derniers accusent Moran­di­ni d’avoir prof­ité de son statut pour les pouss­er à s’ex­hiber nus et leur adress­er quelques autres deman­des « osées » (voir notre dossier).

Ain­si le jour­nal­iste est-il actuelle­ment visé par deux enquêtes con­duites par le paquet. L’une pour « har­cèle­ment sex­uel et tra­vail dis­simulé », l’autre pour « cor­rup­tion de mineurs », qui a été con­fiée à la Brigade de pro­tec­tion des mineurs de la police judi­ci­aire de Paris. Cette dernière a été ouverte fin juil­let suite aux révéla­tions des Inrock­upt­ibles. Après 48 heures de garde-à-vue, celui-ci a été placé sous con­trôle judi­ci­aire avec inter­dic­tion d’entrer en con­tact avec les vic­times et inter­dic­tion d’exercer une activ­ité pro­fes­sion­nelle en lien avec des mineurs.

De son côté, Jean-Marc Moran­di­ni con­teste « formelle­ment » ces accu­sa­tions, et avait ain­si demandé à être enten­du « dans les meilleurs délais » par les enquê­teurs. Lors de sa con­férence de presse, il s’en était pris à Marc-Olivi­er Fogiel, l’ac­cu­sant de chan­tage et plus générale­ment d’être l’in­sti­ga­teur de cette affaire.

En atten­dant le ver­dict, l’an­i­ma­teur a été mis sur la touche par Europe 1 ain­si que par i>Télé. Dernière­ment, NRJ12 a décidé d’en faire de même en déci­dant de se pass­er de lui pour l’émis­sion « Crimes », qu’il ani­mait jusqu’ici.

Voir aussi

Publicité

Sur le même sujet

Related Posts

Derniers portraits ajoutés

Cyril Hanouna

PORTRAIT — Incar­na­tion de la « télé-poubelle », Cyril Hanouna truste les suc­cès et les places dans le Paysage Audio­vi­suel Français (PAF) en tant que pro­duc­teur, ani­ma­teur sur D8 avec « Touche pas à mon poste » et de radio à Europe 1 ou acteur de cinéma.

Christian Terras

PORTRAIT — C’est un homme qui appa­rait régulière­ment dans les médias quand il s’agit de faire le procès de l’Église catholique. Présen­té comme « théolo­gien », ou comme un « grand spé­cial­iste du catholi­cisme », il est con­sid­éré comme un inter­locu­teur val­able et objectif.

Mélissa Theuriau

PORTRAIT. Incar­na­tion vivante de la mix­ité heureuse et bour­geoise, cette grande prêtresse de la tolérance offi­cie depuis l’île-Saint-Louis, loin des car­cass­es de voitures brûlées et des vapeurs de haschich.

Audrey Pulvar

PORTRAIT — Audrey Pul­var est née le 21 févri­er 1972 à Fort-de-France (Mar­tinique). Son père, Marc Pul­var, est le fon­da­teur du Mou­ve­ment indépen­dan­tiste mar­tini­quais et secré­taire de la cen­trale syn­di­cale des tra­vailleurs mar­tini­quais (CSTM).

Luc Bronner

Né le 14 mai 1974 à Gap, fils de médecins général­istes, il gagne une pre­mière recon­nais­sance en dres­sant  un por­trait infor­mé et sans con­ces­sions des ban­lieues français­es, à une époque où peu de jour­nal­istes s’y risquaient.