Accueil | Actualités | Médias | Morandini mis en examen pour « corruption de mineurs »
Pub­lié le 25 septembre 2016 | Éti­quettes : ,

Morandini mis en examen pour « corruption de mineurs »

Suite à plusieurs plaintes le visant, Jean-Marc Morandini a été convoqué, placé en garde à vue mercredi 21 septembre puis mis en examen vendredi 23 pour « corruption de mineurs » et « corruption de mineurs aggravée » par l'utilisation de moyens électroniques.

Cet été, l'animateur a été visé par les plaintes de cinq comédiens concernant des pratiques de casting douteuses utilisées lors de la web-série qu'il produit, « Les Faucons ». Ces derniers accusent Morandini d'avoir profité de son statut pour les pousser à s'exhiber nus et leur adresser quelques autres demandes « osées » (voir notre dossier).

Ainsi le journaliste est-il actuellement visé par deux enquêtes conduites par le paquet. L'une pour « harcèlement sexuel et travail dissimulé », l'autre pour « corruption de mineurs », qui a été confiée à la Brigade de protection des mineurs de la police judiciaire de Paris. Cette dernière a été ouverte fin juillet suite aux révélations des Inrockuptibles. Après 48 heures de garde-à-vue, celui-ci a été placé sous contrôle judiciaire avec interdiction d’entrer en contact avec les victimes et interdiction d’exercer une activité professionnelle en lien avec des mineurs.

De son côté, Jean-Marc Morandini conteste « formellement » ces accusations, et avait ainsi demandé à être entendu « dans les meilleurs délais » par les enquêteurs. Lors de sa conférence de presse, il s'en était pris à Marc-Olivier Fogiel, l'accusant de chantage et plus généralement d'être l'instigateur de cette affaire.

En attendant le verdict, l'animateur a été mis sur la touche par Europe 1 ainsi que par i>Télé. Dernièrement, NRJ12 a décidé d'en faire de même en décidant de se passer de lui pour l'émission « Crimes », qu'il animait jusqu'ici.

Voir aussi

Tant que vous êtes ici...

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

L’Ojim est là pour vous aider à vous guider dans le monde opaque et souvent univoque des médias.

Contrairement à beaucoup, nous avons choisi une formule gratuite qui permet de mettre nos informations à la disposition de tous, indépendamment de leurs moyens. L’Observatoire est totalement indépendant, libre de toute publicité, de toute subvention, de tous actionnaires. Ce qui nous permet de donner une voix à ceux qui sont rarement entendus. Ce qui nous différencie de nombreux médias à un moment où la loyauté de l’information devient cruciale. Votre contribution, modeste ou importante, sert directement à régler la partie technique du site et à rémunérer nos rédacteurs. Chaque don bénéficie d’un reçu fiscal de 66%. Un don de 100 € ne vous coûtera que 33 €. Merci de votre soutien.

Share This