Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Groupe Lagardère, le printemps sera chaud

21 mars 2021

Temps de lecture : 2 minutes

Accueil | Veille médias | Groupe Lagardère, le printemps sera chaud

Groupe Lagardère, le printemps sera chaud

Groupe Lagardère, le printemps sera chaud

Accueil | Veille médias | Groupe Lagardère, le printemps sera chaud

21 mars 2021

Les résultats annuels du groupe Lagardère, présentés par Arnaud Lagardère fin février 2021 sont d’une belle couleur rouge vermillon sur tous les plans sauf l’édition en bonne forme ; la prochaine assemblée générale prévue pour juin 2021 sera décisive pour la réorganisation du groupe. Ou son démantèlement ?

Des chiffres cruels

Le chiffre d’affaires – à 4,4 mil­liards d’euros – est en régres­sion de qua­si 40% et la perte abyssale atteint les 660M€, inter­dis­ant toute dis­tri­b­u­tion de div­i­den­des à un Arnaud Lagardère qui en aurait bien besoin pour faire face à un endet­te­ment préoc­cu­pant. Certes le groupe a eu une bouf­fée d’oxygène avec les 465M€ de prêt garan­ti par l’Etat accordés fin 2020, mais l’heure des comptes approche.

Escarmouche autour des Arènes

Non, ce ne sont pas les arènes des glad­i­a­teurs ni celles de la tau­ro­machie mais les Edi­tions des Arènes de Lau­rent Bec­ca­ria (édi­teur de Tri­er­weiller, de la revue XXI, entre autres. La hold­ing de tête des Arènes a cédé 49% de ses parts à Édi­tis (Bol­loré) et en même temps a rejoint Édi­tis comme dis­trib­u­teur. Mais c’est Hachette (Groupe Lagardère) qui assur­ait aupar­a­vant cette dis­tri­b­u­tion et demande plus de 4M€ de dédom­mage­ment. Un sujet de dis­corde de plus dans le com­bat que mène le Prési­dent d’Hachette Arnaud Nour­ry pour préserv­er son indépen­dance face à Éditis/Bolloré. Mais tout dépen­dra du partage des dépouilles entre les deux requins Arnault et Bolloré.

Rapport de forces incertain

Arnaud Lagardère gérant détient (en com­man­dite) 7,26% des actions du groupe opéra­tionnel et 11% des droits de vote. Mais il ne peut pas vot­er pour désign­er les mem­bres du con­seil de sur­veil­lance qui ont le pou­voir de nom­mer ou démet­tre le gérant. Bernard Arnault pos­sède un peu moins de 8% de la société mais son statut de com­man­di­taire comme pro­prié­taire de 24% des actions de la hold­ing per­son­nelle de Bernard Arnault rend dou­teux sa pos­si­bil­ité de vot­er pour élire le con­seil de surveillance.

Jusqu’ici le Qatar (23,8%), la Caisse des Dépôts et les salariés ont tou­jours voté pour Arnaud. Con­tin­ueront-ils à le faire ? Une étude de Oddo BHF éval­ue le rap­port de forces à la mi-mars 2021 à 54/46 en faveur de Bolloré/Amber con­tre le bloc Arnault/Arnaud. Un rap­port de force incer­tain qui pour­rait évoluer dans un sens ou dans l’autre. Pour indem­nis­er Arnaud Lagardère des sommes évolu­ant entre 100 et 200M€ sont évo­quées ; de quoi voir venir mais sans savoir si un hochet sym­bol­ique restera dans les mains du fils de Jean-Luc Lagardère, qui doit se retourn­er dans sa tombe s’il voit ce qu’est devenu son empire.

NB : Le porte-parole du groupe Lagardère, Mon­sieur Ramzy Khi­roun a porté plainte con­tre le directeur de la pub­li­ca­tion de l’Ojim pour « injures publiques ». Ce dif­férend n’influence en rien la rédac­tion des arti­cles que nous con­sacrons au groupe Lagardère et à ses médias. La prochaine audi­ence du procès aura lieu le 1er avril 2021, notre con­seil plaidera la nul­lité de la procédure.

Rediffusion estivale

Cet article gratuit vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € pour un article, 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Derniers portraits ajoutés

Pierre Ménès

PORTRAIT — Pierre Ménès, né en juin 1963 à Paris, est un jour­nal­iste sportif français. Car­ac­téris­tiques : une grande gueule et une forte corpulence.

Patrick Cohen

PORTRAIT — Patrick Cohen est né en août 1962 à Mon­treuil. Il est l’un des chefs d’orchestre de l’information. Se cam­ou­flant der­rière une neu­tral­ité de façade, Patrick Cohen s’est longtemps fait le chantre de la lib­erté d’expression tant qu’elle demeu­rait dans les lim­ites du poli­tique­ment correct.

Taha Bouhafs

PORTRAIT — À la croisée des mou­ve­ments soci­aux et com­mu­nau­taires, le jeune Bouhafs mène habile­ment sa bar­que en rêvant de ses lende­mains qui chantent à lui, un soulève­ment des ban­lieues sous la ban­nière du crois­sant islamique. Et il ne recule ni devant les fake news éhon­tées, ni devant une vio­lence ver­bale peu com­mune sur les réseaux sociaux.

Hervé Gattegno

PORTRAIT — Né le 28 juil­let 1964, Hervé Gat­teg­no a été rédac­teur en chef de l’édition française de Van­i­ty Fair jusqu’en 2016, puis est devenu directeur de la rédac­tion du JDD. Il est mar­ié et a trois enfants avec Anne-Cécile Sar­fati, rédac­trice en chef du mag­a­zine féminin Elle.

Sonia Devillers

PORTRAIT — Sonia Dev­illers s’occupe de cul­ture et des médias sur le ser­vice pub­lic et est en même temps la voix de la bobosphère, tou­jours prête à pour­fendre les « fachos ».