Accueil | Actualités | Médias | Grenade dans un bunker : Haziza traite Zemmour de « militant de la haine »
Pub­lié le 26 octobre 2014 | Éti­quettes : , ,

Grenade dans un bunker : Haziza traite Zemmour de « militant de la haine »

La tribune est publiée par le Huffington Post France.

Frédéric Haziza très proche de Anne Sinclair, directrice éditoriale du Huffington Post tire à boulet rouge sur son confrère Zemmour « le bon ami juif des antisémites ». Florilège :

« Éric Zemmour est passé de son statut de journaliste à celui de militant de la haine, du révisionnisme et de la réhabilitation de Pétain. On connaissait déjà ses dérapages racistes sur les Arabes et les Noirs. On connaissait déjà sa haine de l’autre, de l’étranger, du métèque, de l’homosexuel, de la femme…(il) rejoint désormais le camp des pétainistes, des pires racistes de l’ultra droite, des tenants de la « France éternelle » qui n’ont jamais été en retard d’un pogrome, d’une rafle ou d’une ratonnade… ».

Les adjectifs sont fleuris et le journaliste de LCP accumule les points Godwin avec dextérité : « pervers, sordide, ignomieux ». La conclusion est irréfutable :

« Comment peut-il encore se regarder dans la glace quand il croise le regard de ses propres enfants qui auraient pu être pris avec lui dans la rafle du Vel d’Hiv ? ».

Voir aussi : Dossier : Le Phénomène Zemmour, grenade dans un bunker et Éric Zemmour, portrait

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This