Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Éric Zemmour va quitter Le Figaro

23 mai 2022

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | Éric Zemmour va quitter Le Figaro

Éric Zemmour va quitter Le Figaro

23 mai 2022

Temps de lecture : < 1 minute

La mue du journaliste en homme politique semble en voie de s’achever. Candidat dans le Var pour aux élections législatives de juin 2022 pour Reconquête!, l’éditorialiste négocie maintenant son départ du Figaro.

Une carrière journalistique démarrée au Quotidien de Paris

Après une brève incur­sion dans la pub­lic­ité en tant que con­cep­teur-rédac­teur, sa car­rière de jour­nal­iste débute en 1986 au Quo­ti­di­en de Paris sous l’aile de Philippe Tes­son. Lorsque le quo­ti­di­en dis­paraît, en 1994, Éric Zem­mour devient édi­to­ri­al­iste à Info-Matin, puis jour­nal­iste poli­tique au Figaro de 1996 à 1999. Depuis cette date, il signe une chronique heb­do­madaire sur un livre récem­ment paru, le plus sou­vent des essais poli­tiques ou des biogra­phies historiques.

En par­al­lèle, il réalise quelques piges à Mar­i­anne (1997) et à Valeurs Actuelles (1999). Il passe ensuite au Figaro Mag­a­zine avant de revenir, en 2013, au sein de la rédac­tion du quo­ti­di­en pour y livr­er une cri­tique de livre heb­do­madaire. Enfin, il a par­fois con­tribué au jour­nal Le Spec­ta­cle du Monde (groupe Val­monde) en tant que chroniqueur poli­tique et culture.

Voir aus­si : Éric Zem­mour, portrait

Départ du Figaro

Démis­sion­ner après plus de 25 ans d’ancienneté présente des incon­vénients, entre autres financiers. C’est pourquoi le futur ex-jour­nal­iste négo­cie son départ. Éric Zem­mour a vu son con­trat sus­pendu, mais non annulé, le 31 août 2021 au moment du lance­ment de son livre auto-édité, La France n’a pas dit son dernier mot (Rube­m­pré éd), où il lais­sait prévoir sa can­di­da­ture, une sorte de con­gé sans solde.

D’après la Let­tre A, il touchait en 2020, un peu plus de 5.000 € net par mois pour ses con­tri­bu­tions au Figaro quo­ti­di­en et au Figaro Mag­a­zine. Son départ ravi­ra le SNJ du groupe qui récla­mait son évic­tion, en toute con­fra­ter­nité. Règle à pré­cis­er le mon­tant de son indem­nité qui pour­rait représen­ter l’équivalent d’un mul­ti­ple d’ années de rémunération.

Voir aussi

Cet article GRATUIT vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Vidéos à la une

Derniers portraits ajoutés