Accueil | Actualités | Médias | Frédéric Taddeï « choqué » par les attaques de Fourest
Pub­lié le 4 février 2014 | Éti­quettes : , ,

Frédéric Taddeï « choqué » par les attaques de Fourest

Accusé de tous les maux par Caroline Fourest, Frédéric

Taddeï a pu exprimer son droit de réponse au sein du « rendez-vous du médiateur » sur les ondes de France Culture.

Ce dernier s’est dit « très choqué » par les attaques de Caroline Fourest qui reprochait, sur les mêmes ondes, à son émission d’être une tribune de la haine au sein de laquelle de nombreux extrémistes avaient leur « rond de serviette ». En citant un article des Inrocks qui avait remarquablement pris sa défense, Frédéric Taddeï a répondu à ces attaques qualifiées de « désinformation ».

« Au-delà de l'émission elle-même et de son animateur, c'était les invités et les téléspectateurs qui se retrouvaient injuriés », a-t-il regretté. Et de poursuivre : « Comment peut-on faire des insinuations et des amalgames aussi douteux en toute impunité ? On peut salir n'importe qui. » « Ce ne sont pas des méthodes », conclut-il, se défendant également d’être réduit à son très bref passage au journal L’idiot International.

Précédemment, la journaliste et militante féministe avait déclaré qu’ « avec Taddeï, c’est 5 minutes pour les juifs et 6 minutes pour Hilter ». Des propos qui avaient suscité de nombreuses indignations.

Voir nos portraits de Frédéric Taddeï, Caroline Fourest, ainsi que notre article sur la polémique.

Crédit photo : partisocialiste via Flickr (cc)

Tant que vous êtes ici...

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

L’Ojim est là pour vous aider à vous guider dans le monde opaque et souvent univoque des médias.

Contrairement à beaucoup, nous avons choisi une formule gratuite qui permet de mettre nos informations à la disposition de tous, indépendamment de leurs moyens. L’Observatoire est totalement indépendant, libre de toute publicité, de toute subvention, de tous actionnaires. Ce qui nous permet de donner une voix à ceux qui sont rarement entendus. Ce qui nous différencie de nombreux médias à un moment où la loyauté de l’information devient cruciale. Votre contribution, modeste ou importante, sert directement à régler la partie technique du site et à rémunérer nos rédacteurs. Chaque don bénéficie d’un reçu fiscal de 66%. Un don de 100 € ne vous coûtera que 33 €. Merci de votre soutien.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux