Ojim.fr
PUBLICATIONS
Yann Barthès, Dilcrah, Netflix, Frontex, Bellingcat... Découvrez les publications papier et numériques de l'Observatoire du journalisme.
→ En savoir plus
PUBLICATIONS
Yann Barthès, Dilcrah, Netflix, Frontex, Bellingcat... Découvrez les publications papier et numériques de l'Observatoire du journalisme.
→ En savoir plus

L’article que vous allez lire est gratuit. Mais il a un coût. Un article revient à 50 €, un portrait à 100 €, un dossier à 400 €. Notre indépendance repose sur vos dons. Après déduction fiscale un don de 100 € revient à 34 €. Merci de votre soutien, sans lui nous disparaîtrions.

16 avril 2015

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | Franz-Olivier Giesbert découpe lui aussi sa carte de presse

Franz-Olivier Giesbert découpe lui aussi sa carte de presse

Temps de lecture : < 1 minute

Après Patrick Cohen, qui avait découpé sa carte de presse en solidarité avec sa consœur Pascale Clark, c’est au tour de Franz-Olivier Giesbert de s’en remettre aux ciseaux.

Invité de « C à vous » sur France 5, l’an­cien patron du Point a dénon­cé les méth­odes de la com­mis­sion de la carte de presse, qui demande tou­jours plus de papiers admin­is­trat­ifs. « Ils m’ont envoyé une let­tre, il fal­lait rem­plir des tas de papiers, de paperass­es (…) C’est le fisc, en pire ! », s’est-il plaint.

Et le jour­nal­iste de couper en deux sa carte devant un Patrick Cohen plutôt gêné. « On n’en peut plus de ce côté paperasserie, de ce côté petit chef », a‑t-il ajouté.

Pen­dant que les ténors du jour­nal­isme s’a­musent à découper leur carte, la sit­u­a­tion des pré­caires de la pro­fes­sion, qui aimeraient bien pou­voir se per­me­t­tre ce luxe, reste des plus alar­mantes.

Voir nos portraits de Franz-Olivier Giesbert et Patrick Cohen