Accueil | Actualités | Médias | Et les journaux les plus subventionnés sont…

Et les journaux les plus subventionnés sont…

Dans un tableau complet publié lundi 5 mai, Le Monde dévoile la liste des 200 titres de presse les plus subventionnés par l'État.

Le Figaro figure à la première place avec 16 180 000 euros d'aides reçues en 2013 (pour une diffusion de 101 060 000 exemplaires), suivi de près par Le Monde qui a récolté quelque 16 150 000 euros de subventions lors de la même année (diffusion de 92 547 000 ex.). Parmi les titres ayant reçu plus de 10 millions d'euros figurent également Aujourd'hui en France (11 998 000 euros), Ouest France, plus gros tirage de la presse (10 443 000 euros), et La Croix (10 435 000 euros),

L'hebdomadaire le plus subventionné est Télérama avec 10 106 000 euros reçus en 2013. Le Nouvel Observateur lui emboîte le pas avec 8 284 000 euros suivi de Télé 7 jours (6 947 000 euros) et L'Express (6 3350 000 euros).

Ainsi qu'on le voit, en plus d'appartenir à de grands groupes privés, la presse traditionnelle est également largement liée à l'État. En parallèle, l'Ojim, qui ne figure pas dans ce « tableau de la dépendance », ne vit que grâce à ses lecteurs.

Vous pouvez soutenir votre média, qui vous informe sur ceux qui vous informent, en nous faisant un don et en partageant nos articles.

Crédit photo : Tax Credits via Flickr (cc)

Tant que vous êtes ici...

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

L’Ojim est là pour vous aider à vous guider dans le monde opaque et souvent univoque des médias.

Contrairement à beaucoup, nous avons choisi une formule gratuite qui permet de mettre nos informations à la disposition de tous, indépendamment de leurs moyens. L’Observatoire est totalement indépendant, libre de toute publicité, de toute subvention, de tous actionnaires. Ce qui nous permet de donner une voix à ceux qui sont rarement entendus. Ce qui nous différencie de nombreux médias à un moment où la loyauté de l’information devient cruciale. Votre contribution, modeste ou importante, sert directement à régler la partie technique du site et à rémunérer nos rédacteurs. Chaque don bénéficie d’un reçu fiscal de 66%. Un don de 100 € ne vous coûtera que 33 €. Merci de votre soutien.

Share This