Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
PUBLICATIONS
Yann Barthès, Dilcrah, Netflix, Frontex, Bellingcat... Découvrez les publications papier et numériques de l'Observatoire du journalisme.
→ En savoir plus
PUBLICATIONS
Yann Barthès, Dilcrah, Netflix, Frontex, Bellingcat... Découvrez les publications papier et numériques de l'Observatoire du journalisme.
→ En savoir plus
Accueil | Ojim

Ojim

Quand la PJ convoque l’Observatoire du journalisme (Ojim)
Actualité de l'Ojim

Contre les mensonges de Patrick Cohen, aidez l’OJIM !

Sur le plateau de France 5 le lundi 27 novembre 2023, Patrick Cohen prenait la défense des meurtriers de Thomas, lâchement assassiné d’un coup de couteau. Il parlait d’un simple « bal tragique », avec de gentils voisins « venus draguer les filles » et seulement exaspérés par une blague sur une coupe de cheveux.

Vœux de l’Ojim pour 2024
Actualité de l'Ojim

Vœux de l’Ojim pour 2024

Pour tous, soutiens et lecteurs, esprit de joie et grande santé physique et morale pour l’an neuf. Nous en aurons besoin pour une année 2024 qui s’annonce mouvementée.

Hongrie : les portails d'info de droite piratés en pleine période électorale
Actualité de l'Ojim

Éditorial : l’Ojim, un média non aligné

Par principe, nous ne publions pas d’éditorial qui exprime l’opinion du signataire. Nous préférons apporter des faits et une analyse, au lecteur de se faire son opinion. Au moment où les divers conflits entraînent un flot d’émotions, émotions légitimes mais qui souvent entraînent loin du principe de réalité, nous utilisons ce format pour réaffirmer une position claire, celle des non-alignés.

L’OJIM prend des vacances
Actualité de l'Ojim

L’OJIM prend des vacances

Du samedi 23 décembre au lundi 1er janvier 2024 inclus nous republions les articles et les portraits les plus significatifs des quatre derniers mois.

Il manque encore 5.000 euros à l’Ojim pour 2024 !
Actualité de l'Ojim

Il manque encore 5.000 euros à l’Ojim pour 2024 !

Chers lecteurs et soutiens, nous le savons, vous êtes submergés de messages pour donner pour la bonne cause, pour les bonnes causes et elles ne manquent pas. Nous vous avons déjà écrit plusieurs fois et rendons grâce à ceux qui nous ont soutenus (et qui ne sont pas concernés par cet appel).

Pourquoi aider l’OJIM dans ses nouveaux projets ?
Actualité de l'Ojim

Pourquoi aider l’OJIM dans ses nouveaux projets ?

Nous le savons, les sollicitations sont nombreuses et les bonnes causes à soutenir tout autant. L’Observatoire du journalisme (OJIM) occupe une niche unique en son genre : l’analyse du journalisme au quotidien d’un point de vue conservateur.