Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Accueil | Actualité de l'Ojim | Entretien avec Gilles-William Goldnadel
Entretien avec Gilles-William Goldnadel

17 août 2016

Temps de lecture : 2 minutes

Accueil | Actualité de l'Ojim | Entretien avec Gilles-William Goldnadel

Entretien avec Gilles-William Goldnadel

Entretien avec Gilles-William Goldnadel

[Pre­mière dif­fu­sion le 30 juin 2016] Red­if­fu­sions esti­vales 2016

Gilles-William Goldnadel a fondé et préside Avocats sans frontières. Ancien secrétaire national de l’UMP chargé des médias, il décrypte régulièrement les errements et les partis pris du service public en particulier de France Inter. Invité régulier du Figarovox et du site néo-conservateur Atlantico, il intervient fréquemment dans l’émission de radio Les Grandes Gueules sur RMC et rédige un billet hebdomadaire pour Valeurs actuelles. Il s’est livré au jeu des questions réponses avec l’Ojim. Sans langue de bois.

Crée en 2012, l’Observatoire des Jour­nal­istes et de l’Information Médi­a­tique (OJIM) est une asso­ci­a­tion loi 1901 dont le but est « d’informer sur ceux qui nous infor­ment ». Intéressé par le monde de l’information, son évo­lu­tion, son influ­ence mais aus­si ses dérives, l’Ojim souhaite don­ner au pub­lic les élé­ments de com­préhen­sion sur la fab­ri­ca­tion de l’information et la manière dont celle-ci peut par­fois être fil­trée ou biaisée. L’Observatoire pub­lie ain­si des brèves au quo­ti­di­en sur l’actualité des médias, mais aus­si sur les petites ou gross­es manip­u­la­tions qu’il débusque, notam­ment grâce à son réseau de lecteurs qui les lui sig­nale, et qu’il pub­lie après vérification.

Mais l’Ojim con­stitue égale­ment au fil des semaines une ressource de qual­ité sur le monde des médias avec la mise en ligne d’infographies excep­tion­nelles sur les grands groupes médi­a­tiques et des por­traits com­plets de jour­nal­istes (près de 200 à ce jour) qui per­me­t­tent de met­tre en per­spec­tive leur dis­cours générale­ment présen­té comme neu­tre, et qui ne l’est pas tou­jours. Enfin, l’Ojim pub­lie des dossiers de fond qui analy­sent le rôle des médias dans la for­ma­tion de l’opinion publique. La grande force de l’Ojim réside dans sa lib­erté totale vis-à-vis des médias et dans son indépen­dance poli­tique et finan­cière absolue. L’Ojim ne vit en effet que grâce aux dons de ses lecteurs, ce qui lui per­met de rétribuer ses rédac­teurs et d’obtenir des infor­ma­tions de qualité.

Voir aussi  Crise des migrants : l’appel d’air en question

Vidéo

Publicité

Derniers portraits ajoutés

Edward Snowden

PORTRAIT — À l’o­rig­ine des infor­ma­tions qui ont provo­qué une crise poli­tique et diplo­ma­tique d’am­pleur inter­na­tionale, Edward Snow­den, jeune infor­mati­cien et ancien employé de la NSA, est le citoyen mon­di­al qui a dom­iné la scène médi­a­tique de ces dernières années.

Guillaume Roquette

PORTRAIT — La nom­i­na­tion de Guil­laume Roquette à la tête de la rédac­tion du Figaro mag­a­zine est le couron­nement d’un par­cours dis­cret mais sans faute. Elle est aus­si le signe d’un dur­cisse­ment de la presse de « droite » du à l’al­ter­nance, avec le pas­sage du directeur de la rédac­tion de Valeurs actuelles au Figaro magazine.

Julian Assange

PORTRAIT — Avant Edward Snow­den, avant Bradley Man­ning, il y avait Julian Assange. Ancien infor­mati­cien et hack­er, fon­da­teur de la plate­forme Wik­iLeaks, Julian Assange s’est attiré les foudres du gou­verne­ment améri­cain lorsqu’il a mis en lumière les dessous de la guerre d’Irak.

Emmanuel Kessler

PORTRAIT — Né en 1963 à Paris, d’un père directeur de recherche au CNRS et d’une mère qui enseignait le judaïsme, Emmanuel Kessler a eu une for­ma­tion philosophique, avant de com­mencer à tra­vailler en 1986 pour la Gazette des Communes.

Patrick de Carolis

PORTRAIT — Dis­cret, fier de ses racines provençales, n’ayant jamais caché sa foi chré­ti­enne et réputé proche de la Droite (ten­dance chi­raqui­enne) mais au cen­tre des réseaux de pou­voir (Le Siè­cle), accusé de pla­giat et pro­mo­teur de la diver­sité à France Télévi­sions, Patrick de Car­o­lis est un OVNI médiatique.