Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Dassault remet 50M€ au pot du Figaro

4 juillet 2021

Temps de lecture : 2 minutes

Accueil | Veille médias | Dassault remet 50M€ au pot du Figaro

Dassault remet 50M€ au pot du Figaro

Accueil | Veille médias | Dassault remet 50M€ au pot du Figaro

Dassault remet 50M€ au pot du Figaro

4 juillet 2021

Pour éditer un quotidien ou plusieurs, il faut être riche, très riche. Bernard Arnault, le roi de LVMH et autres, possède Le Parisien, Les Échos, a une belle influence sur L’Opinion. Le trio Niel-Pigasse-Křetínský du Monde est assez à l’aise. La famille et la firme Dassault aussi qui viennent de recapitaliser le quotidien libéral conservateur à hauteur de 50M€.

Le Figaro c’est plus que Le Figaro

Tout le monde ne le sait pas mais le groupe Le Figaro, out­re le titre éponyme, c’est la place de marché CCM bench­mark, le réseau Viadeo, la bil­let­terie Ticketac.com. Le groupe mené par son directeur Marc Feuil­lée, le rédac­teur en chef du quo­ti­di­en Alex­is Brézet, le directeur du Figaro Mag­a­zine Guil­laume Roquette, a souf­fert de la crise san­i­taire en cours et qui se pro­longe sous divers­es formes.

Pertes et renflouement

Après avoir sup­primé une cen­taine de postes en 2019 et 2020, le groupe a vu ses recettes pub­lic­i­taires s’étioler en 2020 engen­drant une perte autour de 20M€. Le secteur des voy­ages sur lequel la famille avait investi (Mar­co Vas­co, Les Maisons du voy­age) a été égale­ment touché.

Si la dif­fu­sion est sta­ble, et même en aug­men­ta­tion pour le dig­i­tal, les respon­s­ables du groupe Das­sault ont décidé de recap­i­talis­er le groupe Le Figaro por­tant le cap­i­tal à 92M€, injec­tant 22M€ directe­ment en trans­for­mant 28M€ déjà ver­sés sous forme de comptes courants d’associés en capital.

Dans un précé­dent arti­cle nous avions analysé les prin­ci­paux béné­fi­ci­aires des aides à la presse en 2019. Le prin­ci­pal béné­fi­ci­aire en est – et de loin – la pre­mière for­tune de France et deux­ième for­tune du monde, Bernard Arnault qui, entre les titres qu’il détient directe­ment (Le Parisien, Les Échos) et ceux qu’il influ­ence en les finançant (L’Opinion), empoche plus de 17M€. À côté de ce riche frère quê­teur, la famille Das­sault avec les mai­gres 6,5M€ de sub­ven­tion au Figaro fait presque fig­ure de pau­vre qui ne récolte que la menue mon­naie. Il est vrai que les 50M€ remis dans Le Figaro font pâle fig­ure par rap­port aux 440M€ apportés par Arnault au Parisien. On ne prête qu’aux rich­es dit le dicton.

Voir aussi

Cet article vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Derniers portraits ajoutés