Accueil | Actualités | Médias | C’est tendance : créer son portail d’info de droite

C’est tendance : créer son portail d’info de droite

C'est tendance : Créer son portail d'info de droiteAprès Robert Ménard et Dominique Jamet (qui viennent de lancer Boulevard Voltaire), c'est au tour de Nicolas Beytout de plancher sur la création d'« un Médiapart de droite », révèle Le Monde qui cite « son entourage ». Au menu, enquêtes et investigation, explique le journaliste Xavier Ternisien. Voilà qui rappelle furieusement le concept d'Enquête & Débat, le site lancé en 2010 par Jean Robin ! L'ancien PDG des Échos voit grand : son portail éditerait un hebdomadaire haut de gamme rassemblant des contributions de personnalités et des articles d'analyse, sur le modèle du quotidien italien Il Foglio (néo-conservateur). Ce dernier est cité à chaque fois que le projet de quotidien de droite rêvé par Vincent Bolloré depuis 2009 (un serpent de mer !) refait surface. Le tour de table d'investisseurs souhaitant participer au projet de Nicolas Beytout serait constitué.

Atlantico, Enquête & Débat, Nouvelles de France, Boulevard Voltaire, Contrepoints, Le Bréviaire des patriotes, Causeur... les pure players qui créent du contenu original de droite se pressent au portillon ! Tous ne survivront sans doute pas car, selon nos informations, aucun n'a, pour l'instant, atteint l'équilibre, malgré des équipes souvent restreintes et de nombreux contributeurs bénévoles. Comme chacun sait, le modèle pour atteindre la rentabilité sur Internet reste à trouver, notamment pour ceux dont la ligne n'attire pas les grands annonceurs et ils sont légion à droite. Tandis que certains comptent sur le livre numérique (Atlantico), d'autres deviennent des bimédias et lancent des éditions papier (Causeur, Nouvelles de France), d'autres, encore, comptent sur les dons et l'éditions de livres ou de DVD (Enquête & Débat, Contrepoints...). Affaires à suivre !

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

Ce portrait a été financé par les donateurs de l'OJIM

Aider l'Observatoire du journalisme, c’est contribuer au développement d’un outil indépendant, librement accessible à tous et à votre service.

Notre site est en effet entièrement gratuit, nous refusons toute publicité et toute subvention - ce sont les lecteurs/donateurs qui assurent notre indépendance. En donnant 100 € vous financez un portrait de journaliste et avec l'avantage fiscal de 66% ceci ne vous coûte que 33 €. En donnant 200 € vous financez un dossier. Vous pouvez régler par CB, par PayPal, par chèque ou par virement. Rejoignez les donateurs de l'Ojim ! Nous n'avons pas d'autres sources de financement que nos lecteurs, d'avance merci pour votre soutien.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux