Accueil | Actualités | Médias | Canal+ et « Shoah Hebdo » : l’incroyable boulette
Pub­lié le 14 janvier 2015 | Éti­quettes : ,

Canal+ et « Shoah Hebdo » : l’incroyable boulette

Quand la chaîne cryptée présentait un pastiche de Charlie Hebdo le jour de l’attentat…

L’hebdomadaire Minute révèle aujourd’hui l’incroyable boulette commise par Canal+ le jour de l’attentat sanglant contre Charlie Hebdo. À 12h20 ce jour-là, débute l’émission quotidienne « La Nouvelle édition » animée par Ali Baddou. La fusillade a eu lieu moins d’une heure auparavant et le bilan ne va cesser de s’alourdir au cours de l’émission. D’un mort et six blessés graves, on va finalement passer aux douze morts de la rédaction.

Au cours des débats, des Unes de Charlie Hebdo s’affichent sur un écran derrière Ali Baddou. On peut y voir les plus célèbres, celle parue le jour même, mais aussi une autre, inconnue des amateurs du journal satirique. Et pour cause : il s’agit d’un numéro de Charlo Hebdo, également titré Shoah Hebdo, un pastiche de l’hebdomadaire réalisé en 2011 par le dessinateur Joe le Corbeau, réputé proche de l’humoriste Dieudonné. Le numéro, placé sous la rédaction en chef de « Shoahnanas », le « label » de Dieudonné, exhibe en Une le dessin d’un rabbin disant, le doigt levé : « 1 million de rabais sur les 6 en échange de la Palestine ! », allusion aux 6 millions de Juifs exterminés durant la Shoah…

Les chroniqueurs habituels Nicolas Domenach, Ophélie Meunier, Ariel Wisman et Thomas Séraphine n’y ont vu que du feu, tout comme Franz-Olivier Giesbert, Mathieu Madénian ou encore Aurélie Filippetti pourtant assise bien en face de la fausse Une…

À noter que la vidéo de l'émission concernée ne semble plus disponible sur le site de Canal.

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This