Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Bouygues Telecom va-t-il avaler SFR ?

21 juin 2018

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | not_global | Bouygues Telecom va-t-il avaler SFR ?

Bouygues Telecom va-t-il avaler SFR ?

Plus dure sera la chute ? La montée stratosphérique au firmament de Patrick Drahi a un peu étonné. Des banques plus que compréhensives, un financement complexe, des méthodes agressives (le groupe Drahi est réputé pour passer à la paille de fer ses relations avec ses fournisseurs, les plus petits étant les plus vulnérables), une expansion internationale, tout semblait sourire à l’empire Drahi.

Bouygues Telecom revient de loin

Il y a peu, le réseau télé­phonique du groupe Bouygues était con­sid­éré comme le mail­lon faible de la bande des qua­tre, Orange (le pre­mier en part de marché), Free (le petit dernier et le plus inno­vant par les tar­ifs), SFR (l’ambition de mari­er tuyaux et con­tenus) et enfin Bouygues Tele­com, isolé au sein du riche groupe éponyme dont le pôle con­struc­tion réalise la plus grande par­tie de son chiffre d’affaires alors que TF1, deux fois plus petit que la branche télé­phonique, fai­sait plus de béné­fices. En 2014 Mar­tin Bouygues refu­sait une offre de rachat de Patrick Drahi.

Malheur des uns, bonheur des autres…

Mais la chute dra­ma­tique de l’action d’Altice a freiné les ambi­tions de Patrick Drahi. Au même moment Bouygues Tele­com, mieux géré, renouait avec de solides béné­fices. Il n’en fal­lait pas plus pour que Mar­tin Bouygues ren­con­tre Patrick Drahi pour « par­ler de SFR ». Un jeu com­pliqué où la banque Lazard de Math­ieu Pigasse tra­vaille pour SFR et Roth­schild pour Bouygues.

Un calendrier à prendre en compte

Au même moment se négo­cie avec l’Arcep (autorité de régu­la­tion des com­mu­ni­ca­tions élec­tron­iques et des postes) le pro­longe­ment des licences 2G et 3G pour dix ans avec à la clé de nou­veaux investisse­ments pour cou­vrir les zones blanch­es. Puis fin 2018 s’ouvrira une péri­ode pour attribuer les licences 5G qui deman­deront elles aus­si de nou­veaux investisse­ments. Altice sem­ble pour le moment plutôt à l’aise dans le cal­en­dri­er de rem­bourse­ment de son énorme dette (plus de 50 mil­liards d’euros) mais le groupe pour­ra-t-il deman­der aux ban­ques de remet­tre au pot pour les licences 5G ? Si Bouygues a mon­tré un intérêt, Orange ou Free pour­raient se man­i­fester à leur tour pour dépecer SFR…

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Les réseaux Soros
et la "société ouverte" :
un dossier exclusif

Tout le monde parle des réseaux de George Soros, cet influent Américain d’origine hongroise qui consacre chaque année un milliard de dollars pour étendre la mondialisation libérale libertaire.

En effet, derrière un discours "philanthropique" se cache une entreprise à l'agenda et aux objectifs politiques bien précis. Mais quelle est l’étendue de ce réseau ?

Pour recevoir notre dossier rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66% de votre don).

Derniers portraits ajoutés

Michel Denisot

PORTRAIT — Michel Denisot est né en avril 1945 à Buzançais en Indre, il est jour­nal­iste, pro­duc­teur et ani­ma­teur de télévi­sion, il a égale­ment été prési­dent de deux clubs de foot­ball français.

Laetitia Avia

PORTRAIT — Laeti­tia Avia : « Kara­ba la sor­cière, pourquoi es-tu si méchante ? » Née en 1985 à Livry-Gar­gan de par­ents togo­lais, Laëti­tia Avia a con­nu le par­cours qui fait l’orgueil d’une République s’efforçant pénible­ment de main­tenir un sem­blant d’apparences méri­to­cra­tiques.

Patrick Drahi

PORTRAIT — À la tête d’un empire économique colos­sal, Patrick Drahi a com­mencé à s’intéresser aux médias à par­tir des années 2000, rachetant Libéra­tion, L’Express, L’Expansion, Stu­dio Ciné Live, Lire, Mieux vivre votre argent, Clas­si­ca, etc., avant de lorgn­er vers le groupe Nex­tRa­dioTV.

Ivanne Trippenbach

PORTRAIT — Ivanne Trip­pen­bach est une jour­nal­iste de L’Opinion qui a fait de “l’extrême-droite” son cheval de bataille, a grand coups de dénon­ci­a­tions choc. Pour dia­bolis­er son adver­saire idéologique, la jour­nal­iste n’est pas à un détail près.

Paul Amar

PORTRAIT — Paul Amar est né le 11 jan­vi­er 1950 à Con­stan­tine (Algérie) de Charles (agent de la SNCF) et Julie Ghenas­sia. La famille sera rap­a­triée en 1961 et s’installera dans la région lyon­naise.