Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Bertelsmann, M6 et RTL le grand jeu des médias

12 février 2021

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Bertelsmann, M6 et RTL le grand jeu des médias

Bertelsmann, M6 et RTL le grand jeu des médias

12 février 2021

Temps de lecture : 2 minutes

Le jeu de Monopoly entre Bernard Arnault pour les dépouilles de Lagardère se poursuit. Bolloré croquera-t-il Europe 1, Arnault va-t-il se contenter du JDD et de Paris Match ? L’Élysée va-t-il intervenir ? Entretemps le groupe Bertelsmann veut se séparer de RTL et de M6 en France.

Berteslmann, être le numéro 1 ou rien

L’allemand roi en son pays ne veut plus être numéro deux ou trois ou pire dans un pays. M6 se porte bien, très bien même finan­cière­ment, mais n’est que numéro qua­tre en France der­rière TF1, France Télévi­sions et le groupe Canal+. RTL se défend bien mais est attaqué par Radio France et relégué au rang de numéro deux.

Berteslmann c’est plus de 120.000 col­lab­o­ra­teurs et qua­si 18 mil­liards d’euros de chiffre d’affaires. C’est aus­si la con­vic­tion que pour lut­ter con­tre les Ama­zon, Net­flix et autres Dis­ney, une forte posi­tion nationale est indispensable.

Cessions et législation

Dans cet esprit la branche presse de Ber­tels­mann vient de céder le groupe Pris­ma en France à Viven­di de Bol­loré. Ce qui ne veut pas dire que le groupe alle­mand n’investit pas ailleurs. Il vient de racheter l’éditeur améri­cain Simon & Schus­ter pour l’intégrer à sa pro­pre fil­iale Pen­guin Ran­dom House (rachetée en 2013 et inté­grée en 2020) pour un peu plus de 2 mil­liards de dol­lars, tout en investis­sant dans l’imprimerie aux USA.

Mais qui pour­rait racheter M6/RTL ? La lég­is­la­tion européenne dis­pose d’une dis­po­si­tion de pro­tec­tion de la con­cur­rence qui inter­dit de fait à TF1 ou Canal+ de racheter M6 ou alors au prix de ces­sions d’autres act­ifs. Au même moment, Patrick Drahi envoie des signes dis­crets mais répétés pour sig­ni­fi­er son désir de se con­sacr­er à ses activ­ités de télé­phonie mobile et de se sépar­er du groupe BFM. Cha­cun l’aura com­pris, les grandes manœu­vres sont en route, juste avant l’élection prési­den­tielle de mai 2022 en France. À suivre.

Voir aussi

Cet article GRATUIT vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Vidéos à la une

Derniers portraits ajoutés