Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Arnaud Lagardère a‑t-il encore des sous ?

14 mars 2020

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Arnaud Lagardère a‑t-il encore des sous ?

Arnaud Lagardère a‑t-il encore des sous ?

Nous ne sommes pas trop soucieux pour le train de vie d’Arnaud Lagardère, même en cette époque de coronavirus il devrait pouvoir manger à sa faim. Mais d’autres s’inquiètent sur son endettement : son banquier le Crédit Agricole, les autres actionnaires de son groupe et en priorité le fond américain Amber Capital, et qui sait les qataris premiers actionnaires ? Une bonne raison pour faire venir en renfort Nicolas Sarkozy à son conseil de surveillance. Quelques chiffres glanés auprès de La Lettre A du 12 mars 2020 dans un dossier d’où émane une obscure clarté.

La balance actif/passif

Pour une entre­prise comme pour un par­ti­c­uli­er, sa sit­u­a­tion finan­cière s’évalue en met­tant en regard l’actif et le pas­sif. Les act­ifs : liq­uid­ités, parts de sociétés (les 7,33% du groupe Lagardère dans notre cas de fig­ure), immo­bili­er, œuvres d’art etc. Le pas­sif : l’endettement privé ou pub­lic. Si le pas­sif dépasse les act­ifs, dan­ger : la banque (ou l’État) peut exiger un rem­bourse­ment et saisir après une procé­dure judi­ci­aire cer­tains act­ifs : parts de société, apparte­ments, ter­rains, maisons etc.

Arnaud vrai riche ou futur pauvre ?

Arnaud Lagardère pos­sède 7,33% des actions de son groupe, ce qui lui per­met de le con­trôler via le sys­tème de la com­man­dite. Suiv­ant les éval­u­a­tions, cette par­tic­i­pa­tion peut val­oir de 120M€ (cours de bourse au 7 mars 2020) à plus de 150M€ si un acheteur veut obtenir le con­trôle de la société.

LCM, la hold­ing per­son­nelle d’Arnaud Lagardère ne pub­lie plus de comptes depuis 2009, mais quelques infor­ma­tions ont été don­nées au Point du 15 jan­vi­er 2020 éval­u­ant les dettes de LCM fin 2018 à 164M€, un qua­si équili­bre actif/passif à ce niveau.

Y a‑t-il des dettes cachées ?

Dans le domaine financier les dieux se cachent dans les détails. Ces 164M€ représen­tent la dette ban­caire auprès du Crédit Agri­cole. Quid des dettes sociales, fis­cales ou autres ? Nul ne le sait vrai­ment en-dehors de l’intéressé et peut-être de son ban­quier. Ces dettes pour­raient représen­ter plusieurs dizaines de mil­lions d’euros.

Grat­tant un peu, un archiviste con­scien­cieux s’apercevra que Arnaud Lagardère a deux autres hold­ings per­son­nelles qui elles non plus ne déposent pas leurs comptes et dont l’endettement (?) pour­rait s’étager de zéro à plusieurs dizaines de mil­lions d’euros.

Un peu d’immobilier peut-être ?

Vous vous direz qu’à ce niveau de for­tune on a un gen­til parc immo­bili­er. Oui da, une superbe pro­priété aux États-Unis achetée 20M$… à crédit en 2008 grâce à un prêt de BNP Paribas, prêt garan­ti …par cau­tion per­son­nelle de l’heureux pro­prié­taire. Référez-vous au début de cet arti­cle. Vous avez com­pris qu’on tourne en rond. Il y a quelques act­ifs immo­biliers en sus : un hôtel par­ti­c­uli­er dans la très chic Vil­la Mont­moren­cy à Paris, un domaine à Ram­bouil­let, sans doute d’autres petites choses.

Au bout du bout, les act­ifs sont ils suff­isants pour garan­tir le pas­sif ? Seuls Arnaud, son ban­quier (?) et les dieux le savent. Amber Cap­i­tal aimerait bien savoir, les qataris aus­si, peut-être pour­rons-nous le deman­der à Nico­las Sarkozy s’il est mis dans la con­fi­dence ?

NB : Mon­sieur Ramzi Khi­roun, porte-parole du groupe Lagardère, a porté plainte con­tre Claude Chol­let, directeur de la pub­li­ca­tion de l’Ojim pour « injures publiques ». Cette plainte n’influence en rien les arti­cles que nous con­sacrons au groupe Lagardère, pro­prié­taire de médias (Paris Match, JDD, Europe1). Voir notre arti­cle sur la plainte de M Ramzi Khi­roun.

Procès Ramzi Khiroun contre Ojim/Claude Chollet : première audience le 7 octobre 2020

L’Observatoire du journalisme (OJIM), créé en 2012 par Claude Chollet et quelques amis, rentre dans sa neuvième année d’existence. En 230 portraits publiés, 30 infographies et plus de 4500 articles nous n’avions eu — jusqu’à présent — aucune plainte en justice. À la suite d’un article de 2018 où nous parlions du groupe Lagardère et de manière incidente sur deux lignes du porte-parole du groupe, Monsieur Ramzi Khiroun, ce dernier a porté plainte pour « injures publiques ». La première audience est fixée au 7 octobre 2020 à 13h30. Lire la suite

 

Derniers portraits ajoutés

Taha Bouhafs

PORTRAIT — À la croisée des mou­ve­ments soci­aux et com­mu­nau­taires, le jeune Bouhafs mène habile­ment sa bar­que en rêvant de ses lende­mains qui chantent à lui, un soulève­ment des ban­lieues sous la ban­nière du crois­sant islamique. Et il ne recule ni devant les fake news éhon­tées, ni devant une vio­lence ver­bale peu com­mune sur les réseaux soci­aux.

Rudy Reichstadt

PORTRAIT — Omniprésent dans les médias, l’ambitieux Reich­stadt sait se ren­dre indis­pens­able, fort de l’expertise qu’il s’auto-attribue. Au même titre que celle des Décodeurs du Monde, dont il est le pen­dant, sa parole est d’or (c’est du plaqué) dès lors qu’il s’agit de sépar­er le bon grain de l’ivraie et d’éduquer les généra­tions futures…

Alexandre Adler

PORTRAIT — Véri­ta­ble caméléon poli­tique, Alexan­dre Adler a été tour à tour com­mu­niste, social­iste puis néo-con­ser­va­teur, favor­able à la guerre en Afghanistan et en Irak, par­ti­san du oui au référen­dum sur la con­sti­tu­tion européenne et sou­tien de Nico­las Sarkozy en 2007.

Lucie Soullier

PORTRAIT — C’est la jour­nal­iste « spé­cial­iste de l’extrême droite » qui monte au Monde. Comme ses com­pères Tris­tan Berteloot (Libé), Ivanne Trip­pen­bach (L’Opinion) ou Camille Vigogne (L’Express), Lucie Soul­li­er ne sem­ble pas avoir de l’appétence pour son sujet, mais au con­traire, un dégoût qui peut con­fin­er à la haine.

Laure Adler

De sa thèse d’histoire sur le fémin­isme aux nom­breuses biogra­phies qu’elle a con­sacrées, tout au long de sa car­rière, à des grandes fig­ures féminines, Lau­re Adler n’aura cessé d’être fascinée par les glo­rieux des­tins de femmes et, à sa manière, en aura incar­né un.