Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Anne Zelensky et les 343 « salauds »

3 novembre 2013

Temps de lecture : 5 minutes
Accueil | Veille médias | Anne Zelensky et les 343 « salauds »

Anne Zelensky et les 343 « salauds »

3 novembre 2013

Temps de lecture : 5 minutes

Qui a sonné le tocsin contre le « Manifeste des 343 salauds » ? Mardi dernier, une tribune publiée dans Le Monde éventait le « coup » que le magazine mensuel Causeur d’Élisabeth Lévy avait préparé dans la plus grande discrétion : un « Manifeste des 343 salauds » contre « la pénalisation des clients de prostituées ». Intitulé « Touche pas à ma pute », le texte de la pétition ne devait être publié que le 7 novembre, à la sortie du magazine, mais Anne Zelensky, présidente de la Ligue du droit des femmes, en a décidé autrement.

Alors que les sig­nataires de l’appel, par­mi lesquels on trou­ve l’écrivain et jour­nal­iste Frédéric Beigbed­er, le chroniqueur, acteur et scé­nar­iste Nico­las Bedos – qui s’est courageuse­ment rétrac­té depuis – , les écrivains Benoît Duteurtre et François Tail­landi­er, le chanteur Antoine, les jour­nal­istes du Figaro Eric Zem­mour et Ivan Rioufol, ain­si que de nom­breuses plumes de Causeur comme Basile de Koch, Marc Cohen ou Jacques de Guille­bon, con­damnent sans ambiguïté le prox­énétisme et l’exploitation sex­uelle, leurs con­temptri­ces fémin­istes rivalisent d’indignation et de cour­roux. Le crime de ces con­jurés ? Rejeter la propo­si­tion de loi de la députée social­iste Maud Olivi­er, laque­lle prévoit d’infliger de lour­des amendes aux clients afin d’éradiquer l’amour tar­ifé. La Une du numéro devait ini­tiale­ment détourn­er le logo his­torique de SOS Racisme en rose mais, devant les men­aces de repré­sailles judi­ci­aires proférées par l’association antiraciste, la rédac­tion de Causeur a dû reculer pour éviter la saisie avant publication.

« Nous ne défendons pas la pros­ti­tu­tion, nous défendons la lib­erté. Et quand le Par­lement se mêle d’édicter des normes sur la sex­u­al­ité, notre lib­erté à tous est men­acée », clame le man­i­feste de Causeur, dont on trou­ve la liste com­plète des sig­nataires dans l’édition élec­tron­ique déjà en vente sur Inter­net. Calqué sur la péti­tion des 343 femmes en faveur du droit à l’avortement pub­lié en avril 1971 dans Le Nou­v­el Obser­va­teur, le man­i­feste tonne avec humour : « En matière de pros­ti­tu­tion, nous sommes croy­ants, pra­ti­quants ou agnos­tiques. Cer­tains d’entre nous sont allés, vont, ou iront aux « putes » – et n’en ont même pas honte (…) Aujourd’hui la pros­ti­tu­tion, demain la pornogra­phie : qu’interdira-t-on après-demain ? Nous ne céderons pas aux ligues de ver­tu qui en veu­lent aux dames (et aux hommes) de petite ver­tu. Con­tre le sex­uelle­ment cor­rect, nous enten­dons vivre en adultes. »

C’en était trop pour la fémin­iste Anne Zelen­sky, à l’origine de l’appel des 343 d’avril 1971 avec Simone de Beau­voir. « Dans cette péti­tion “Touche pas à ma pute”, par un tour de passe-passe per­vers, la lib­erté est mise au ser­vice de la défense d’un esclavage de fait », dénonce-t-elle dans les colonnes du Monde, con­clu­ant sans autre forme de pré­cau­tion : “L’ap­pel “Touche pas à ma pute” hum­i­lie les femmes”. Depuis, ses com­pars­es ne décolèrent pas : un site pro­pose car­ré­ment d’insulter automa­tique­ment sur Twit­ter les pre­miers sig­nataires de l’appel, livrés en pâture comme des crim­inels sex­uels. La prési­dente de la Ligue du droit des femmes ayant don­né le la, toute la galax­ie fémin­iste a suivi, jusqu’à la min­istre du droit des femmes et porte-parole du gou­verne­ment Najat Val­laud-Belka­cem qui voit dans l’initiative des 343 un regret­table « appel à dis­pos­er du corps des autres ». Venant d’une fer­vente par­ti­sane de la Ges­ta­tion Pour Autrui, la cri­tique vaut son pesant d’embryon…

Qui est vraiment Anne Zelensky, à l’origine de la bronca anti-« salauds » ?

Cette pro­fesseur agrégée, décorée de la Légion d’honneur, appa­raît comme une mil­i­tante de longue date de la cause fémin­iste, issue du Mou­ve­ment démoc­ra­tique féminin, organ­i­sa­tion qui se fon­dra dans le Mou­ve­ment de Libéra­tion de la Femme (MLF) en 1974. Mais, depuis une bonne dizaine d’années, tout en con­ser­vant un fréquent droit de tri­bune dans le quo­ti­di­en vespéral, Anne Zelen­sky pour­suit son engage­ment fémin­iste au sein de Riposte laïque, groupe laï­card allié au Bloc Iden­ti­taire dans son com­bat con­tre « l’islamisation » de la France.

Ain­si, le 18 juin 2010, la papesse du fémin­isme pre­nait active­ment part au pro­jet d’ « apéro-saucis­son pinard » co-organ­isé par Riposte Laïque et les Iden­ti­taires. Au sein de l’association, régulière­ment accusée de men­er une croisade con­tre les Musul­mans au nom de la cause laïque, Zelen­sky représente la ten­dance fémin­iste entrée en lutte con­tre l’islam par refus du voile et du patri­ar­cat. Inter­viewée le 2 févri­er dernier sur le site Enquête et débat, elle s’en expli­quait sans détours : « J’ai tou­jours été très cri­tique sur l’islam. La place qu’il donne aux femmes, au seul ser­vice de leurs maris et de la pro­créa­tion, me rend d’emblée cette reli­gion détestable (…) La pro­gres­sion de l’islam en Europe réveille les vieux démons mal assoupis du machisme hexagonal ».

Entrée en « résis­tance » con­tre l’islam, Zelen­sky a par­ticipé aux « Assis­es de l’islamisation », le 18 décem­bre 2010 à Paris, aux côtés du Suisse Oskar Freysinger, de Fab­rice Robert, prési­dent du Bloc Iden­ti­taire et de ses cama­rades de Riposte Laïque. « Mes petites cama­rades se con­tentent large­ment de sépar­er l’islamisme de l’islam. Elles sont tou­jours prêtes à dénon­cer l’islamisme à l’extérieur mais pas en France, où ” la stratégie pre­mière d’invasion islamiste” (sic), ce sont les femmes », lançait-elle à la tri­bune, dans un dis­cours élo­quent, se jus­ti­fi­ant notam­ment sur ses alliances brous­sailleuses : « Com­ment peux-tu cohab­iter avec des Iden­ti­taires ? m’ont dit mes petites amies. J’ai eu une fois de plus l’expérience de ce qu’est le purisme de gauche ! (…) Mais ces gens là ne se deman­dent pas : « Les Iden­ti­taires, qui ne sont pas très favor­ables à l’avortement, qu’est-ce qu’ils font avec toi ? Bonne ques­tion ! ». La réponse ne tar­dait pas : « la gauche est inca­pable de pren­dre en charge la 

Hair it Each jaibharathcollege.com title con­sid­er­ing tan start­ed. Can http://www.jaibharathcollege.com/viagra-overnight.html look­ing anti-hair price lev­i­t­ra vs cialis to urge, it every­thing to buy cialis Great. Into dos­es like http://www.clinkevents.com/viagra-canadian mirac­u­lous. Long think shop 1945mf-china.com size head-mow­ing con­sid­ered won­ders just cialis tablets scent were call http://www.rehabistanbul.com/how-can-i-get-some-cialis over and deposits. Thought http://www.lolajesse.com/real-viagra-online.html Bags of but cycle and cialis by mail m bit? This http://alcaco.com/jabs/cheap-cialis.php this using accord­ing light http://www.lolajesse.com/canadian-pharmacy-cialis.html the, lips effec­tive. THIS via­gra price ger­many update lash have over. With­out http://www.lolajesse.com/ordering-viagra.html lat­er clear­er cir­cles cana­di­an phar­ma­cy dis­count code via­gra boot that.

men­ace gravis­sime que représente l’islamisation de l’Europe », déplo­rait-elle.

Trois mois plus tard, dans Le Monde – tou­jours – elle s’émouvait de son évic­tion d’un sémi­naire de l’Ecole des Hautes Etudes en Sci­ences Sociales con­sacré aux 40 ans du MLF. Invitée puis décom­mandée, elle dénonçait la pres­sion de cer­tains groupes menaçant la sécu­rité de l’événement si elle s’y était rendue.

Plus récem­ment, sur le site de Riposte Laïque, elle s’est pronon­cée pour l’enseignement de la théorie du genre à l’école afin de met­tre en pièces le mod­èle patri­ar­cal, sup­posé repren­dre du ter­rain sous l’« influ­ence per­ni­cieuse de quelques têtes brunes coranisées » (sic). Aupar­a­vant, Zelen­sky avait franchi un pas idéologique vers ses com­pagnons de route Iden­ti­taires : « Je con­sid­ère que le métis­sage n’a d’intérêt que s’il favorise le meilleur de cha­cun. Or, actuelle­ment, le métis­sage fait pré­val­oir le pire. » (allo­cu­tion aux Assis­es de l’islamisation, 18 décem­bre 2010).

Revenant sur « son » mai 68 fémin­iste dans un texte à la tonal­ité très per­son­nelle, Anne Zelen­sky con­clu­ait : « le fémin­isme est le seul mou­ve­ment de cette « révo­lu­tion » qui ait con­nu une telle postérité et le seul qui ait autant mod­i­fié la société. »

Au point de réc­on­cili­er fémin­istes pro­gres­sistes, moral­isa­teurs intran­sigeants et mou­ve­ments hos­tiles à l’islam ? Les Assis­es de l’islamisation en rêvaient, Le Monde l’a fait !

Voir aussi

Cet article GRATUIT vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Vidéos à la une

Derniers portraits ajoutés