A la une
Obertone déprogrammé pour la 2ème fois chez Taddéi

Obertone déprogrammé pour la 2ème fois chez Taddéi

Télécharger en PDF

Laurent Obertone vient d’être déprogrammé de l’émission de Frédéric Taddéi, Ce soir (ou jamais !) diffusée vendredi 13 septembre en direct.

Il devait participer à un débat sur l’insécurité avec le sociologue Fabien Jobard mais la production lui a signalé quelques heures avant que sa présence n’était plus souhaitée. Après une première déprogrammation en mars dernier, c’est la deuxième fois que cette émission annule son invitation sans donner aucune raison. « Font-ils des programmes n’importe comment au mépris des invités ou sont-ils sensibles aux pressions de certains ? » se demande le journaliste qui a immédiatement réagi sur son compte facebook. « Le climat de guerre civile dans lequel se trouve le pays n’est pas leur priorité. Parlons de viol, mais en Inde, parlons des militaires, mais en Syrie, parlons de la réinsertion mais pas des victimes », continue l’auteur de La France Orange mécanique qui entendait précisément se faire le porte-voix des victimes dans l’émission de Frédéric Taddéi.

Après l‘immense succès de La France Orange mécanique (plus de 100 000 ventes), Laurent Obertone vient de sortir un roman intitulé Utoya dans lequel il se met dans la peau du tueur Anders Breivik et retrace le plus minutieusement possible le parcours de celui qui le 22 juillet 2011 assassinait 77 personnes sur l’île d’Utoya.

Crédit photo : capture d’écran francetelevisions.fr

Vous appréciez le travail de l'OJIM et vous avez apprécié cet article, aidez-nous !

Aidez l'Ojim à se développer !

Le travail de l’Ojim se développe avec des correspondants en Italie, en Suisse, en Allemagne, en Pologne et bientôt en Hongrie. Nous avons pu vous proposer des analyses de la presse européenne sur les viols de Cologne, sur la véritable situation des médias en Pologne, des dossiers fournis sur les censures et les auto censures des grands médias. Nous frôlons les 200 portraits de journalistes et ceux ci sont de plus en plus lus y compris à l’université et dans les écoles de journalisme. Mais le nerf de la guerre ne suit pas toujours, si vous voulez nous aider c’est facile et vous bénéficiez d’une déduction fiscale :
En donnant 30 euros vous financez les brèves d'une journée de publication et ceci ne vous coûte que 10 euros après déduction fiscale
En donnant 100 euros vous nous aidez à couvrir les frais d'un portrait et ceci ne vous coûte que 33 euros après déduction fiscale
En donnant 200 euros vous financez un dossier et ceci ne vous coute que 66 euros après déduction fiscale
En donnant 400 euros vous financez une infographie ou une vidéo et ceci ne vous coûte que 133 euros après déduction fiscale.
Vous pouvez payer en ligne ci-dessous ou nous envoyer un chèque à OJIM 48 bd de la Bastille 75012 Paris. Pour ceux qui veulent recevoir le reçu fiscal de déduction merci de nous indiquer votre adresse physique.
Le petit cochon de l'Ojim vous remercie et vous souhaite une grande année 2016.


Claude Chollet
Président de l'OJIM

Si vous ne souhaitez pas utiliser PayPal

Vous trouverez ci-dessous notre IBAN :
FR76 3000 3030 5200 0505 4097 265 (Société Générale)
Bénéficiaire : OJIM, 48 bd de la Bastille 75012 Paris.

Abonnez-vous à la newsletter de l'Ojim, cliquez ici.

Voir les portraits de l'Ojim

Retrouvez l'Ojim sur Facebook