Ojim.fr
PUBLICATIONS
Yann Barthès, Dilcrah, Netflix, Frontex, Bellingcat... Découvrez les publications papier et numériques de l'Observatoire du journalisme.
→ En savoir plus
PUBLICATIONS
Yann Barthès, Dilcrah, Netflix, Frontex, Bellingcat... Découvrez les publications papier et numériques de l'Observatoire du journalisme.
→ En savoir plus
La Furia débarque avec Obertone, Marsault, Papacito et bien d’autres

L’article que vous allez lire est gratuit. Mais il a un coût. Un article revient à 50 €, un portrait à 100 €, un dossier à 400 €. Notre indépendance repose sur vos dons. Après déduction fiscale un don de 100 € revient à 34 €. Merci de votre soutien, sans lui nous disparaîtrions.

1 août 2022

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | La Furia débarque avec Obertone, Marsault, Papacito et bien d’autres

La Furia débarque avec Obertone, Marsault, Papacito et bien d’autres

Temps de lecture : 2 minutes

Pre­mière dif­fu­sion le 20/11/2021

Sous la houlette de Laura Magné (ex éditions Ring) et après leur rupture avec leur ancienne maison d’édition, les trois poids lourds gaulois se lancent dans la création d’une revue qui va décoiffer, La Furia.

La Furia, un OVNI dans le monde médiatique

Si les titres satiriques, humoris­tiques, décalés abon­dent dans le monde libéral lib­er­taire, c’est presque le désert dans le camp d’en face, appelons le con­ser­va­teur ou pop­uliste ou gaulois (vous pou­vez choisir un autre adjec­tif qui vous con­vient mieux).

Sous forme trimestrielle et avec un ton cor­rosif, La Furia « Fort comme une bête, libre comme un dieu », pro­posera sur 144 pages de con­tenu inédit, entre­tiens, analy­ses médias, faits divers, sujets de société, dessins coup de boule, reportages, nou­velles ; avec comme seule ligne poli­tique l’insolence et la liberté.

Le trimestriel abon­dam­ment illus­tré se présen­tera sous la forme d’un « mook » à mi-chemin entre le livre et le mag­a­zine, dis­tribué en librairie, en kiosque et sur abon­nement. Pour 14,90€ Lau­ra Mag­né, direc­trice de la pub­li­ca­tion, veut pro­pos­er un jour­nal au style épicé entre déra­page con­trôlé et incontrôlé.

Du renfort et un objectif de 15.000 abonnés

Même si les trois gaulois occu­per­ont une par­tie sig­ni­fica­tive du jour­nal, des noms con­nus sont venus rejoin­dre l’aventure, cha­cun avec leur pub­lic spé­ci­fique. Julien Rochedy, Peno, Stéphane Édouard, d’autres vont s’ajouter. L’objectif de lance­ment est a min­i­ma de 15000 abon­nés fin novem­bre, ils n’en sont pas loin.

L’Observatoire du jour­nal­isme a souscrit un abon­nement « exalté ». Pour les rejoin­dre dans une aven­ture qui va piquer, cliquez ici.