Obama/Romney : des médias US orientés

Medias Us

Obama/Romney : des médias US orientés

Télécharger en PDF

Selon le Pew Research Center, depuis leurs conventions respectives, Barack Obama et Mitt Romney ont tous deux vu les médias parler d’eux plus négativement que positivement, même si le premier a été moins mal traité que le second. Ainsi, du 27 août au 21 octobre, la tonalité médiatique a été positive à 19% pour le Président sortant tandis qu’elle l’était à 15% pour l’ancien Gouverneur du Massachusetts. Elle fut mitigée à 51% pour Barack Obama, à 47% pour Mitt Romney et négative à 30% pour le premier, à 38% pour le second.

Toutefois, si l’on regarde dans le détail, le traitement médiatique des candidats a évolué après le premier débat présidentiel qui a vu le Républicain l’emporter sur le Démocrate : Romney est alors passé de 11% de traitement positif à 20%, Obama de 22% à 13% et les retombées négatives sur le premier ont évolué de 44% à 30% tandis que celles sur le second passaient de 27% à 36%.

Plus étonnant, il s’avère que les réseaux sociaux ne rééquilibrent pas toujours la balance : le candidat républicain n’obtient que 16% de traitement positif et 58% de traitement négatif sur Twitter (respectivement 15% et 38% dans les médias mainstream) contre 25% et 45% pour le candidat démocrate (19% et 30%). Facebook (24% de traitement positif et 53% de traitement négatif pour Obama, 23% de traitement positif et 62% de traitement négatif pour Mitt Romney) et surtout les blogs (19% de traitement positif et 44% de traitement négatif pour Obama, 18% de traitement positif et 46% de traitement négatif pour Mitt Romney) sont plus équilibrés.

Selon le Pew Research Center, deux chaînes du cable à la programmation idéologiquement marquée se démarquent par un traitement partial : 46% du traitements de la campagne d’Obama par Fox News a été négatif, 6% positif, soit un rapport de 1 à 8. MSNBC établit quand à elle le record de 71% de traitement négatif à l’égard de Romney pour seulement 3% de traitement positif, soit un rapport de 1 à 23%. CNN n’est pas beaucoup plus impartiale avec 36% de traitement négatif concernant Romney contre 11% de traitement positif.

Vous appréciez le travail de l'OJIM et vous avez apprécié cet article, aidez-nous !

Aidez l'Ojim à se développer !

Le travail de l’Ojim se développe avec des correspondants en Italie, en Suisse, en Allemagne, en Pologne et bientôt en Hongrie. Nous avons pu vous proposer des analyses de la presse européenne sur les viols de Cologne, sur la véritable situation des médias en Pologne, des dossiers fournis sur les censures et les auto censures des grands médias. Nous frôlons les 200 portraits de journalistes et ceux ci sont de plus en plus lus y compris à l’université et dans les écoles de journalisme. Mais le nerf de la guerre ne suit pas toujours, si vous voulez nous aider c’est facile et vous bénéficiez d’une déduction fiscale :
En donnant 30 euros vous financez les brèves d'une journée de publication et ceci ne vous coûte que 10 euros après déduction fiscale
En donnant 100 euros vous nous aidez à couvrir les frais d'un portrait et ceci ne vous coûte que 33 euros après déduction fiscale
En donnant 200 euros vous financez un dossier et ceci ne vous coute que 66 euros après déduction fiscale
En donnant 400 euros vous financez une infographie ou une vidéo et ceci ne vous coûte que 133 euros après déduction fiscale.
Vous pouvez payer en ligne ci-dessous ou nous envoyer un chèque à OJIM 48 bd de la Bastille 75012 Paris. Pour ceux qui veulent recevoir le reçu fiscal de déduction merci de nous indiquer votre adresse physique.
Le petit cochon de l'Ojim vous remercie et vous souhaite une grande année 2016.


Claude Chollet
Président de l'OJIM

Si vous ne souhaitez pas utiliser PayPal

Vous trouverez ci-dessous notre IBAN :
FR76 3000 3030 5200 0505 4097 265 (Société Générale)
Bénéficiaire : OJIM, 48 bd de la Bastille 75012 Paris.

Abonnez-vous à la newsletter de l'Ojim, cliquez ici.

Voir les portraits de l'Ojim

Retrouvez l'Ojim sur Facebook