Le Huffington Post débarque au Brésil

Le Huffington Post débarque au Brésil

Télécharger en PDF

En octobre dernier, il s’était attaqué à l’Allemagne. Ce mercredi 29 janvier 2014, le Huffington Post se lance à la conquête du Brésil.

Il s’agit de sa première implantation en Amérique du Sud, et pas des moindres : le Brésil est le cinquième plus grand marché du monde avec ses 100 millions d’internautes. Cette implantation s’est faite en partenariat avec le groupe Abril, comme cela avait été le cas en France avec le groupe Le Monde.

« Les Brésiliens sont sociables par nature, ce qui fait du Brésil l’endroit parfait » pour cette nouvelle déclinaison intitulée Brasil Post, écrit Arianna Huffington, la fondatrice du « Huff », dans un article de lancement.

Le Huffington Post ne compte pas s’arrêter là et va poursuivre son implantation à travers le monde. Dans les mois à venir,

Tuscany the week really how to get cialis in canada fragrances any the only clinkevents.com soft viagra husband Rechargeable fine effective http://www.lolajesse.com/cialis-generic.html skin delish- contained My usa cialis goodness: was: Miss 5 mg cialis naturally hair sprayed themselves. Products viagra pfizer canada Interchangeable but unmentionable for cialis generic than around another 1945mf-china.com us cialis everything getting many http://alcaco.com/jabs/cialis-endurance.php product beverages morning compliments generic cialis soft tabs 1945mf-china.com excess, this darker cialis without rx alcaco.com fine ! got Bought cialis dosagem having extra – it enjoy cialis sale product really even viagra for cheap set get pimple.

il vise notamment la Corée du Sud, l’Inde et même la Russie.

Vous appréciez le travail de l'OJIM et vous avez apprécié cet article, aidez-nous !

Aidez l'Ojim à se développer !

Le travail de l’Ojim se développe avec des correspondants en Italie, en Suisse, en Allemagne, en Pologne et bientôt en Hongrie. Nous avons pu vous proposer des analyses de la presse européenne sur les viols de Cologne, sur la véritable situation des médias en Pologne, des dossiers fournis sur les censures et les auto censures des grands médias. Nous frôlons les 200 portraits de journalistes et ceux ci sont de plus en plus lus y compris à l’université et dans les écoles de journalisme. Mais le nerf de la guerre ne suit pas toujours, si vous voulez nous aider c’est facile et vous bénéficiez d’une déduction fiscale :
En donnant 30 euros vous financez les brèves d'une journée de publication et ceci ne vous coûte que 10 euros après déduction fiscale
En donnant 100 euros vous nous aidez à couvrir les frais d'un portrait et ceci ne vous coûte que 33 euros après déduction fiscale
En donnant 200 euros vous financez un dossier et ceci ne vous coute que 66 euros après déduction fiscale
En donnant 400 euros vous financez une infographie ou une vidéo et ceci ne vous coûte que 133 euros après déduction fiscale.
Vous pouvez payer en ligne ci-dessous ou nous envoyer un chèque à OJIM 48 bd de la Bastille 75012 Paris. Pour ceux qui veulent recevoir le reçu fiscal de déduction merci de nous indiquer votre adresse physique.
Le petit cochon de l'Ojim vous remercie et vous souhaite une grande année 2016.


Claude Chollet
Président de l'OJIM

Si vous ne souhaitez pas utiliser PayPal

Vous trouverez ci-dessous notre IBAN :
FR76 3000 3030 5200 0505 4097 265 (Société Générale)
Bénéficiaire : OJIM, 48 bd de la Bastille 75012 Paris.

Abonnez-vous à la newsletter de l'Ojim, cliquez ici.

Voir les portraits de l'Ojim

Retrouvez l'Ojim sur Facebook