Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Guerre à la Société des lecteurs du Monde dirigée par Julia Cagé

28 août 2022

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Guerre à la Société des lecteurs du Monde dirigée par Julia Cagé

Guerre à la Société des lecteurs du Monde dirigée par Julia Cagé

28 août 2022

Temps de lecture : 2 minutes

Il ne fait pas bon s’opposer à Julia Cagé à la tête de la SDL (société des lecteurs) du quotidien du soir : deux administrateurs virés manu militari, l’ont appris à leurs dépens.

Une lutte ancienne

Dans l’ancienne struc­ture du jour­nal la SDL déte­nait un peu moins de 8% de la société Le Monde et Parte­naires asso­ciés qui elle-même pos­sé­dait un peu plus de 14% de la société éditrice du Monde (SEM). En sim­pli­fi­ant, cela fai­sait un peu plus de 1% de la SEM. Pas grand-chose dans les chiffres mais une influ­ence morale réelle.

L’économiste et chroniqueur occa­sion­nel du Monde Thomas Piket­ty est l’époux de Julia Cagé écon­o­miste elle aus­si, proche de la gauche insti­tu­tion­nelle et prési­dente de la SDL depuis début 2020. Via son asso­ci­a­tion Un bout du Monde, elle avait essayé de racheter au pas­sage des actions de la SDL en déshérence, une manœu­vre un peu étrange, qui avait échoué et lui avait créé quelques solides ennemis.

Voir aus­si : Société des Lecteurs du Monde, ça chauffe entre hon­or­ables socié­taires, Julia Cagé perd une manche

Deux administrateurs exclus

Entretemps, Xavier Niel a apporté ses actions à un fonds de dota­tion qui détient les pou­voirs réels (voir l’infographie ci-dessous). Julia Cagé n’a pas réus­si à inscrire la SDL dans la gou­ver­nance du fonds, ce que lui ont reproché ses adver­saires. Ceux-ci ont été virés comme des mal­pro­pres lors de la dernière assem­blée générale de juin 2022. Ironie du sort, l’avocat Chris­t­ian Mar­tin, ancien prési­dent de la SDL était celui qui en jan­vi­er 2020 avait facil­ité l’arrivée de Julia Cagé ; dehors. Francesco Delfi­ni était l’ancien vice-prési­dent de la SDL ; dehors aus­si. Deux procé­dures judi­ci­aires sont en cours par les exclus, la pre­mière pour préju­dice porté à la SDL par sa prési­dente. La sec­onde pour con­tester un vote fraud­uleux en assem­blée générale. A suivre.

Voir aus­si : Le Monde, infographie

Mots-clefs : ,

Voir aussi

Cet article GRATUIT vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Vidéos à la une

Derniers portraits ajoutés