Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Guerre des médias, YouTube supprime les chaînes allemandes de Russia today

30 octobre 2021

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Guerre des médias, YouTube supprime les chaînes allemandes de Russia today

Guerre des médias, YouTube supprime les chaînes allemandes de Russia today

30 octobre 2021

Temps de lecture : 2 minutes

Margarita Simonyan, rédactrice en chef de la télévision russe à l’étranger Russia Today (RT), a vivement critiqué la suppression de deux chaînes YouTube exploitées par RT DE (n.d.t. : RT Allemagne). « Il s’agit d’une véritable guerre des médias, déclarée par l’État allemand à la Russie », a commenté Simonyan, selon RT DE. Elle espère que « la Russie interdira la Deutsche Welle et d’autres médias allemands en Russie et que les bureaux de l’ARD et de la ZDF en Russie seront bientôt fermés ».

« Il y a déjà longtemps qu’une cam­pagne médi­a­tique a été lancée con­tre notre fil­iale alle­mande. Dans un pre­mier temps, on ne voulait pas nous laiss­er entr­er, a‑t-elle dénon­cé. Mais comme cela ne suff­i­sait pas, ils nous ont sim­ple­ment éliminés ».

RT aurait enfreint la « directive Corona »

YouTube a con­fir­mé à l’Agence de presse alle­mande (DPA) qu’elle avait sup­primé les deux chaînes aux­quelles près de laque­lle 600.000 per­son­nes sont abon­nées. Un porte-parole a invo­qué la vio­la­tion de la direc­tive sur la mau­vaise infor­ma­tion liée à la pandémie de Coro­na. RT DE n’étant plus autorisée à télécharg­er de vidéos pen­dant une cer­taine péri­ode, aurait util­isé une deux­ième chaîne. La fil­iale de Google a con­sid­éré que c’était une ten­ta­tive de con­tourne­ment, rai­son pour laque­lle la chaîne a été supprimée.

Un porte-parole de RT DE a déclaré à l’A­gence de presse alle­mande que « sa chaîne se voit accusée à tort et qu’elle exam­ine actuelle­ment des mesures juridiques con­tre cette résil­i­a­tion arbi­traire ». L’agence d’État russe Tass a indiqué que l’autorité de sur­veil­lance des médias Roskom­nad­sor men­ace Google d’une amende pou­vant attein­dre un mil­lion de rou­bles (env­i­ron 11 550 euros) si l’entreprise n’an­nule pas la sup­pres­sion. En cas de nou­velles fer­me­tures, le mon­tant pour­rait attein­dre 3 mil­lions de roubles.

Le ministère russe des affaires étrangères parle d’une « attaque médiatique sans précédent »

Selon l’A­gence de presse alle­mande, le min­istère russe des Affaires étrangères aurait par­lé « d’une attaque médi­a­tique sans précé­dent, menée de toute évi­dence sous le regard indul­gent, si ce n’est com­plice, du côté alle­mand ». Le min­istère n’a néan­moins fourni aucune preuve à l’appui de cette affirmation.

RT, anci­en­nement con­nu sous le nom de Rus­sia Today, plan­i­fie son expan­sion en Alle­magne. Le lance­ment de la chaîne de télévi­sion était prévu pour le mois de décem­bre, mais il manque encore la licence de radiod­if­fu­sion. RT a ten­té d’obtenir celle-ci par l’intermédiaire des autorités lux­em­bour­geois­es il y a quelques semaines – sans succès.

Source : Junge Frei­heit, 29/09/2021. Tra­duc­tion : AC

Voir aussi

Cet article vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Vidéos à la une

Derniers portraits ajoutés