Vous recherchez la discrétion sur Internet : adoptez Qwant, l’anti Google !

Télécharger en PDF

Qwant ? késaco ? Non ce n’est pas un astéroïde nouvellement découvert, ni une recette cosaque à base de vodka et de betterave, encore moins un groupe de musique pop. Qwant est le moteur de recherche français, l’alternative à la domination de Google.

La domination Google

Comme 85% des internautes français vous utilisez Google comme moteur de recherche. Et comme les mêmes 85% vos données sont utilisées par le géant américain. Après une recherche vous recevez des « recommandations » et des publicités concernant votre recherche ou adjacentes à celle-ci. Mieux le géant américain utilise votre profil pour le revendre à ses clients. Mieux ciblé, vous devenez le client idéal et c’est vous qui vous offrez aux sollicitations commerciales.

La solution Qwant

Qwant, le moteur de recherche français, est encore petit, 3 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2017 mais 15 millions espérés cette année 2018. Qwant, qui vient d’investir 42 millions d’euros dans ses serveurs, ne pose pas de cookies, ces petits espions invisibles qui permettent de vous suivre. Par ailleurs le moteur de recherches efface les données, une requête reste anonyme.

Bien sûr les géants américains bloquent leur concurrent autant qu’ils le peuvent, libéralisme bien compris oblige. Il n’est pas possible pour le moment d’installer Qwant sur votre téléphone mobile équipé Android (Google) ou IOS (Apple iphone). Contrairement à Chrome (Google) ou Safari (Apple) qui trouvent facilement leur place sur les mobiles. Par contre via le franc tireur Firefox vous pouvez installer Qwant.

Résumons : Apple comme Google ne payent pas leurs impôts en France ou si peu. Google finance les grands médias comme le Decodex du Monde, Apple fait de même. Qwant est européen, paye normalement ses impôts et ne vous espionne pas. Qu’attendez vous pour – comme l’Observatoire du journalisme – installer Qwant sur votre ordinateur ?

Cet article est exempt de toute publicité.