Accueil | Actualités | Médias | Vente au numéro : plusieurs journaux augmentent encore leurs prix
Pub­lié le 20 janvier 2019 | Éti­quettes : , ,

Vente au numéro : plusieurs journaux augmentent encore leurs prix

On avait déjà parlé du cercle vicieux de la hausse des prix au numéro : moins de ventes, ainsi que d’autres facteurs (prix du papier, crise de Presstalis, coûts des plans de restructuration à la chaîne, investissements dans le numérique…) entraînent une baisse des recettes – voire une aggravation des déficits – donc une hausse des prix au numéro qui eux-mêmes conduisent à une désaffection des lecteurs et à une baisse des ventes. Néanmoins, plusieurs journaux, dont L’Humanité, continuent la fuite en avant.

La vieille Huma est de moins en moins accessible aux ouvriers et employés – alors que de nombreux Français manifestent avec les Gilets jaunes pour leur pouvoir d’achat et contre les hausses des taxes. En effet L’Humanité coûte 2,20 € en semaine et 3,50 € le dimanche, avec une hausse de 20 centimes au début de l’année, pour parer à un surcoût de dépenses de 950.000 € en raison de la hausse des coûts de production et de distribution.

Le Monde est de plus en plus cher : 20 centimes de plus à 2,80 € et 4,50 € le samedi, Les Échos passent eux aussi à 2.80 et l’édition week-end à 5 €. L’Équipe augmente de 10 centimes en semaine (1,70 €) et de 20 centimes le samedi, Aujourd’hui en France prend 10 centimes – et reste à 1,20 € le quotidien le moins cher du pays, le Parisien 20 centimes (1,50 €), Le Figaro 20 centimes (2,80 €) et se retrouve au même prix que Le Monde.

RTL rappelle que Le Figaro coûtait 1,30 € en 2010 et Le Monde 1,40 €. Ces deux derniers ont donc doublé leur prix en 9 ans. Si on applique la même progression ils coûteront 5,60€ en 2028, soit un budget mensuel (hors suppléments) supérieur à 130 €. À ce prix, l’abonnement numérique risque de remplacer le papier.

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This