Accueil | Actualités | Médias | Vent de renouveau à Valeurs Actuelles

Vent de renouveau à Valeurs Actuelles

La promotion de Geoffroy Lejeune à la direction de la rédaction Valeurs Actuelles s'inscrit dans un contexte de renouvellement général au sein du groupe Valmonde, cédé en 2015 au trio Safa, Mougeotte, Villeneuve.

À 27 ans, Geoffroy Lejeune, va donc piloter la rédaction d'un des cinq newsmagazines français, succédant ainsi à Éric Branca, parti depuis plusieurs mois. Ce journaliste talentueux devient ainsi le plus jeune titulaire d'une tel poste au sein de cette famille de presse, aussi restreinte qu'influente. L'ancien rédacteur en chef politique de l'hebdomadaire de droite est sur un tremplin, à l'image du titre, en constante progression depuis trois ans. En 2015, Valeurs actuelles a encore progressé de plus de 5% en diffusion et même de 21% concernant les ventes en kiosque. Le news a diffusé à plus de 116 000 exemplaires l'année dernière. Malgré ces bons résultats, dus à la reprise en main éditoriale de Valeurs actuelle par son directeur, Yves de Kerdrel, la promotion de Lejeune forcera ce dernier à prendre du recul. Kerdrel, qui remplaçait Branca dans l'interim, aurait vu ses rapports se détériorer depuis plusieurs mois avec ses nouveaux actionnaires, Iskandar Safa, Étienne Mougeotte et Charles Villeneuve. Associés au sein de Prinvinvest Medias, ces derniers déploreraient en coulisses le coup de barre à droite donné par Kerdrel à Valeurs actuelles depuis trois ans. Ils n'auraient guère approuvé notamment le parrainage de l'hebdomadaire du récent Rendez-vous de Béziers, à l'initiative de son maire proche du Front national, Robert Ménard. En perspective de l'élection présidentielle de mars 2017, Mougeotte et Villeneuve - à l'époque sarkozystes - militeraient pour un recentrage en faveur des Républicains. Lassé des critiques, Yves de Kerdrel aurait finalement accepté de ne plus diriger la rédaction, tout en plaçant Geoffroy Lejeune, très proche de lui. Il garderait ainsi une partie du contrôle.

La rénovation ne touche pas seulement les hommes. Privinvest Medias, qui outre Valmonde (Valeurs actuelles, Jour de chasse, Jour de cheval), détient aussi depuis mai Marine & océans, déménagera dans des locaux de plus de 1000 m2 pendant le week-end du 14 juillet. Le groupe, qui disposera d'une surface supérieure de 40% par rapport aux locaux actuels, ne devrait pas les laisser inoccupés longtemps. Sans préciser ses cibles, il compte mener d'autres acquisitions médias d'ici la rentrée, en adéquation avec son lectorat.

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This