Accueil | Actualités | Médias | Valeurs actuelles : Yves de Kerdrel démasqué ?
Pub­lié le 12 janvier 2015 | Éti­quettes : ,

Valeurs actuelles : Yves de Kerdrel démasqué ?

Directeur général de Valeurs actuelles depuis un peu plus d’un an, Yves de Kerdrel a trouvé la bonne manière de relancer son hebdomadaire : une ligne franchement à droite ! Sur l’immigration, l’islam ou l’évolution des mœurs, l’hebdomadaire assume, à coup de couvertures chocs, des idées musclées et se pose en héraut de la révolution conservatrice en cours.

Et ça marche ! À l’heure de la crise de la presse, Valeurs actuelles est un des rares titres qui tire son épingle du jeu.

Mais Kerdrel est-il sincère dans ses prises de position ? Si l’homme est patriote et conservateur à Valeurs, il a en effet une fâcheuse tendance à se montrer pro-immigrationniste, ultralibéral et atlantiste en dehors de la rédaction, et singulièrement dans les chroniques qu’il continue à livrer au Figaro toutes les semaines !

Alors son but ne serait-il que de ramener les électeurs tentés par le Front national vers une droite « systémo-compatible » ? C’est en tout cas ce que suggère Carmine Saint-Léger dans un éditorial paru sur Polémia que l’on peut lire ici.

Crédit photo : WansquareTV via Youtube

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This