Accueil | Actualités | Médias | Valeurs actuelles : Yves de Kerdrel démasqué ?
Pub­lié le 12 janvier 2015 | Éti­quettes : ,

Valeurs actuelles : Yves de Kerdrel démasqué ?

Directeur général de Valeurs actuelles depuis un peu plus d’un an, Yves de Kerdrel a trouvé la bonne manière de relancer son hebdomadaire : une ligne franchement à droite ! Sur l’immigration, l’islam ou l’évolution des mœurs, l’hebdomadaire assume, à coup de couvertures chocs, des idées musclées et se pose en héraut de la révolution conservatrice en cours.

Et ça marche ! À l’heure de la crise de la presse, Valeurs actuelles est un des rares titres qui tire son épingle du jeu.

Mais Kerdrel est-il sincère dans ses prises de position ? Si l’homme est patriote et conservateur à Valeurs, il a en effet une fâcheuse tendance à se montrer pro-immigrationniste, ultralibéral et atlantiste en dehors de la rédaction, et singulièrement dans les chroniques qu’il continue à livrer au Figaro toutes les semaines !

Alors son but ne serait-il que de ramener les électeurs tentés par le Front national vers une droite « systémo-compatible » ? C’est en tout cas ce que suggère Carmine Saint-Léger dans un éditorial paru sur Polémia que l’on peut lire ici.

Crédit photo : WansquareTV via Youtube

Tant que vous êtes ici...

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

L’Ojim est là pour vous aider à vous guider dans le monde opaque et souvent univoque des médias.

Contrairement à beaucoup, nous avons choisi une formule gratuite qui permet de mettre nos informations à la disposition de tous, indépendamment de leurs moyens. L’Observatoire est totalement indépendant, libre de toute publicité, de toute subvention, de tous actionnaires. Ce qui nous permet de donner une voix à ceux qui sont rarement entendus. Ce qui nous différencie de nombreux médias à un moment où la loyauté de l’information devient cruciale. Votre contribution, modeste ou importante, sert directement à régler la partie technique du site et à rémunérer nos rédacteurs. Chaque don bénéficie d’un reçu fiscal de 66%. Un don de 100 € ne vous coûtera que 33 €. Merci de votre soutien.