Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Une deuxième pétition en ligne contre Frédéric Haziza

24 septembre 2013

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | Une deuxième pétition en ligne contre Frédéric Haziza

Une deuxième pétition en ligne contre Frédéric Haziza

Accusé de partialité et de manquement à l’éthique journaliste (notamment à la suite du « doigt d’honneur » qu’il avait adressé à des manifestants contre le mariage homosexuel), Frédéric Haziza se voit brocardé et contesté depuis plusieurs mois sur internet et les réseaux sociaux, notamment par divers mouvement comme « Égalité et Réconciliation » dirigé par Alain Soral.

C’est d’ailleurs sur le site de cette asso­ci­a­tion qu’avait été mise en ligne, cet été, une pre­mière péti­tion récla­mant le ren­voi du jour­nal­iste de La Chaîne Par­lemen­taire (LCP), avant d’être retirée. Une deux­ième péti­tion a été remise en ligne mer­cre­di dernier et compte déjà plus de 5 000 signatures.

Le jour­nal­iste se dit vic­time d’une « cabale d’ex­trême droite » sus­cité par son refus ferme et per­ma­nent d’in­viter Alain Soral dans ses émis­sions, mal­gré les sol­lic­i­ta­tions répétées de son attachée de presse. « J’ai répon­du que j’étais pour la lib­erté d’expression mais dans cer­taines lim­ites. Ain­si, je leur ai sig­nifié que je me refu­sais à inviter quelqu’un comme Soral, qui tient des pro­pos racistes et anti­sémites, et loue la mémoire de ceux qui ont envoyé mon grand-père dans les camps », avait-il notam­ment expliqué pour jus­ti­fi­er son refus. D’autre part, selon le Jour­nal du Dimanche, le jour­nal­iste se serait fait men­ac­er par un garde du corps de Dieudon­né qui, en marge du procès qui oppose celui-ci à la prési­dente de SOS Racisme Cindy Léoni, lui aurait dit « Atten­tion Haz­iza, tais-toi, tu sais ce que nous les Noirs, on peut faire à ta femme ».

Publicité

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Derniers portraits ajoutés

Michel Cymes

PORTRAIT — “Ani­ma­teur préféré des téléspec­ta­teurs” plusieurs années durant, le doc­teur Michel Cymes est une star de la vul­gar­i­sa­tion médi­cale, que ce soit sur le petit écran ou à la radio. Il est à nou­veau sur le devant de la scène à l’oc­ca­sion de l’épidémie de coronavirus.

Bernard de la Villardière

PORTRAIT — Bernard de la Vil­lardière, né Bernard Berg­er de la Vil­lardière, est un jour­nal­iste et ani­ma­teur de télévi­sion et de radio français. Né en mars 1958 au Rheu, dans le départe­ment d’Ille-et-Vilaine en Bre­tagne, il a trois frères et est désor­mais père de qua­tre enfants.

Alexis Orsini

PORTRAIT — Alex­is Orsi­ni traque les dés­in­for­ma­teurs tous azimuts pour 20 Min­utes. Il se dis­tingue régulière­ment par son manque de scrupules dans la véri­fi­ca­tion des faits et sa célérité à point­er du doigt l’extrême-droite, comme nom­bre de ses confrères

Ruth Elkrief

PORTRAIT — Par­ti­sane d’une droite libérale lib­er­taire et mod­érée, Ruth Elkrief a tou­jours affiché une détes­ta­tion du Front nation­al. Elle défend vigoureuse­ment les droits de l’homme en France, et ceux du sion­isme en Israël.

Franz-Olivier Giesbert

PORTRAIT — Celui qui a quit­té début 2014 la direc­tion du Point a passé sa vie dans une ambiguïté toute assumée avec philoso­phie, jonglant entre la droite et la gauche, entre la cam­pagne et la ville, entre les chèvres et le Siè­cle, entre l’indépendance et la con­nivence. FOG, c’est la schiz­o­phrénie réfléchie.