Accueil | Actualités | Médias | The Economist appelle à « frapper fort » Bachar el-Assad
Pub­lié le 3 septembre 2013 | Éti­quettes :

The Economist appelle à « frapper fort » Bachar el-Assad

L’influent magazine britannique The Economist a choisi son camp. La Une de son édition du 31 août est sans ambigüité : « Frappez-le fort » est-il inscrit sur le front de Bachar el-Assad.

En fond, des cadavres sont censés représenter les victimes des supposées frappes chimiques utilisées par le régime syrien. Le Parlement britannique n’a cependant pas autorisé David Cameron a se lancer dans une intervention militaire. D’après les sondages, l’opinion publique du pays serait en outre loin d’être favorable à une telle action : seuls 23 % des britanniques soutiendraient une intervention militaire.

Pas sûr que cette Une propagandiste et racoleuse ne profite à l’hebdomadaire.

Crédit photo : montage Ojim (cc)

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

Ce portrait a été financé par les donateurs de l'OJIM

Aider l'Observatoire du journalisme, c’est contribuer au développement d’un outil indépendant, librement accessible à tous et à votre service.

Notre site est en effet entièrement gratuit, nous refusons toute publicité et toute subvention - ce sont les lecteurs/donateurs qui assurent notre indépendance. En donnant 100 € vous financez un portrait de journaliste et avec l'avantage fiscal de 66% ceci ne vous coûte que 33 €. En donnant 200 € vous financez un dossier. Vous pouvez régler par CB, par PayPal, par chèque ou par virement. Rejoignez les donateurs de l'Ojim ! Nous n'avons pas d'autres sources de financement que nos lecteurs, d'avance merci pour votre soutien.

5% récolté
Objec­tif : mars 2019 ! Nous avons récolté 100,00€ sur 2.000,00€. Vous appré­ciez notre tra­vail ? Rejoignez les dona­teurs de l’Ojim !

Suivez-nous sur les réseaux sociaux