Accueil | Actualités | Médias | Sébastien Folin nommé à l’observatoire de la diversité du CSA
Pub­lié le 24 mars 2016 | Éti­quettes : , , , , , , ,

Sébastien Folin nommé à l’observatoire de la diversité du CSA

Sens des priorités oblige, le Conseil supérieur de l'audiovisuel comptera bientôt un nouvel « observateur » de la diversité.

D'après puremedias.com, Sébastien Folin devrait prochainement annoncer sa nomination pour un mandat de deux ans au sein de ce groupe de travail. Créé en 2007, ce dernier a pour but d'effectuer des recherches et de fournir des propositions « sur toutes les questions relatives à la diversité dans les médias ».

Le CSA dispose également d'un « baromètre de la diversité » qu'il dévoile tous les ans et qui lui permet de « rappeler à l'ordre » les chaînes qui ne participeraient pas assez à la vision que se font les Sages de la représentativité à la télévision. L'ex-présentateur météo de TF1 se placera à son nouveau poste sous la présidence de Mémoma Hintermann-Afféjee, ancienne journaliste de France 3.

Né en 1970 à Madagascar, Sébastien Folin a fait ses débuts à la radio, sa passion première, à la Réunion. Il débute sur RFM puis sur Antenne Réunion avant de devenir le directeur d'antenne d'NRJ Réunion en 1996. En 2000, il s'installe à Paris et collabore au site alatele.com, créé par Michel Field. En parallèle, il réalise des magazines pour la 5ème, MCM, Paris Première et 13ème rue. Il devient présentateur des bulletins météo de TF1 en janvier 2001. En 2004, il rejoint RTL puis RTL2 en 2006.

En 2009, il quitte la présentation de la météo sur TF1 pour rejoindre France 2, où il présente des émissions liées à la science et à la nature. En octobre 2011, il débarque à France Ô avec le magazine culturel « Le Lab Ô ». Depuis novembre 2015, il présente sur cette même chaîne un talk-show, « Le Folin Hebdô ».

Espérons qu'avec ses futurs collègues du CSA, M. Folin se penchera sur le cas de France Télévisions, où la présidente, Delphine Ernotte, entreprend de faire le ménage parmi les salariés, trop blancs et trop masculins à son goût. À moins que cela n'entre parfaitement dans les vues du conseil...

Tant que vous êtes ici...

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

L’Ojim est là pour vous aider à vous guider dans le monde opaque et souvent univoque des médias.

Contrairement à beaucoup, nous avons choisi une formule gratuite qui permet de mettre nos informations à la disposition de tous, indépendamment de leurs moyens. L’Observatoire est totalement indépendant, libre de toute publicité, de toute subvention, de tous actionnaires. Ce qui nous permet de donner une voix à ceux qui sont rarement entendus. Ce qui nous différencie de nombreux médias à un moment où la loyauté de l’information devient cruciale. Votre contribution, modeste ou importante, sert directement à régler la partie technique du site et à rémunérer nos rédacteurs. Chaque don bénéficie d’un reçu fiscal de 66%. Un don de 100 € ne vous coûtera que 33 €. Merci de votre soutien.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux