Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Sébastien Folin nommé à l’observatoire de la diversité du CSA

24 mars 2016

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Sébastien Folin nommé à l’observatoire de la diversité du CSA

Sébastien Folin nommé à l’observatoire de la diversité du CSA

Sens des priorités oblige, le Conseil supérieur de l’audiovisuel comptera bientôt un nouvel « observateur » de la diversité.

D’après puremedias.com, Sébastien Folin devrait prochaine­ment annon­cer sa nom­i­na­tion pour un man­dat de deux ans au sein de ce groupe de tra­vail. Créé en 2007, ce dernier a pour but d’ef­fectuer des recherch­es et de fournir des propo­si­tions « sur toutes les ques­tions rel­a­tives à la diver­sité dans les médias ».

Le CSA dis­pose égale­ment d’un « baromètre de la diver­sité » qu’il dévoile tous les ans et qui lui per­met de « rap­pel­er à l’or­dre » les chaînes qui ne par­ticiperaient pas assez à la vision que se font les Sages de la représen­ta­tiv­ité à la télévi­sion. L’ex-présen­ta­teur météo de TF1 se plac­era à son nou­veau poste sous la prési­dence de Mémo­ma Hin­ter­mann-Affé­jee, anci­enne jour­nal­iste de France 3.

Né en 1970 à Mada­gas­car, Sébastien Folin a fait ses débuts à la radio, sa pas­sion pre­mière, à la Réu­nion. Il débute sur RFM puis sur Antenne Réu­nion avant de devenir le directeur d’an­tenne d’NRJ Réu­nion en 1996. En 2000, il s’in­stalle à Paris et col­la­bore au site alatele.com, créé par Michel Field. En par­al­lèle, il réalise des mag­a­zines pour la 5ème, MCM, Paris Pre­mière et 13ème rue. Il devient présen­ta­teur des bul­letins météo de TF1 en jan­vi­er 2001. En 2004, il rejoint RTL puis RTL2 en 2006.

En 2009, il quitte la présen­ta­tion de la météo sur TF1 pour rejoin­dre France 2, où il présente des émis­sions liées à la sci­ence et à la nature. En octo­bre 2011, il débar­que à France Ô avec le mag­a­zine cul­turel « Le Lab Ô ». Depuis novem­bre 2015, il présente sur cette même chaîne un talk-show, « Le Folin Hebdô ».

Espérons qu’avec ses futurs col­lègues du CSA, M. Folin se penchera sur le cas de France Télévi­sions, où la prési­dente, Del­phine Ernotte, entre­prend de faire le ménage par­mi les salariés, trop blancs et trop mas­culins à son goût. À moins que cela n’en­tre par­faite­ment dans les vues du con­seil

Publicité

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Derniers portraits ajoutés

Michel Cymes

PORTRAIT — “Ani­ma­teur préféré des téléspec­ta­teurs” plusieurs années durant, le doc­teur Michel Cymes est une star de la vul­gar­i­sa­tion médi­cale, que ce soit sur le petit écran ou à la radio. Il est à nou­veau sur le devant de la scène à l’oc­ca­sion de l’épidémie de coronavirus.

Bernard de la Villardière

PORTRAIT — Bernard de la Vil­lardière, né Bernard Berg­er de la Vil­lardière, est un jour­nal­iste et ani­ma­teur de télévi­sion et de radio français. Né en mars 1958 au Rheu, dans le départe­ment d’Ille-et-Vilaine en Bre­tagne, il a trois frères et est désor­mais père de qua­tre enfants.

Alexis Orsini

PORTRAIT — Alex­is Orsi­ni traque les dés­in­for­ma­teurs tous azimuts pour 20 Min­utes. Il se dis­tingue régulière­ment par son manque de scrupules dans la véri­fi­ca­tion des faits et sa célérité à point­er du doigt l’extrême-droite, comme nom­bre de ses confrères

Ruth Elkrief

PORTRAIT — Par­ti­sane d’une droite libérale lib­er­taire et mod­érée, Ruth Elkrief a tou­jours affiché une détes­ta­tion du Front nation­al. Elle défend vigoureuse­ment les droits de l’homme en France, et ceux du sion­isme en Israël.

Franz-Olivier Giesbert

PORTRAIT — Celui qui a quit­té début 2014 la direc­tion du Point a passé sa vie dans une ambiguïté toute assumée avec philoso­phie, jonglant entre la droite et la gauche, entre la cam­pagne et la ville, entre les chèvres et le Siè­cle, entre l’indépendance et la con­nivence. FOG, c’est la schiz­o­phrénie réfléchie.