Accueil | Actualités | Médias | Ruth Elkrief recadre son collègue sur la judéophilie de Valls
Pub­lié le 18 février 2015 | Éti­quettes : , ,

Ruth Elkrief recadre son collègue sur la judéophilie de Valls

Dans le « 20 heures Politique » sur BFMTV ce lundi 16 février, les journalistes sont revenus sur les déclarations de Roland Dumas à propos de Manuel Valls.

L'ancien ministre des affaires étrangères avait en effet estimé le matin-même, bien aidé par les questions de Jean-Jacques Bourdin, que le premier ministre était « sous influence juive » par l'intermédiaire de sa femme, Anne Gravoin, violoniste de confession juive. Des propos qui ont aussitôt fait scandale dans la sphère politco-médiatique, pointant du doigt un antisémitisme banalisé.

Ronald Guintrange, présentateur du « 20 heures Politique », s'est alors risqué à un difficile exercice de contextualisation au sujet de cette affaire. Mal lui en a pris. Rappelant des propos publics tenus par Manuel Valls en 2011, qui s'était dit « lié de manière éternelle à la communauté juive et à Israël », le journaliste s'est vu sèchement repris par sa consœur, Ruth Elkrief.

Prise d'un rire nerveux, celle-ci n'a semble-t-il guère apprécié la tentative d'explication lancée par M. Guintrange, et n'a pas manqué de le lui faire savoir.

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This