Accueil | Actualités | Médias | Renaud Dély quitte L’Obs et rejoint Marianne
Pub­lié le 13 mai 2016 | Éti­quettes : , , ,

Renaud Dély quitte L’Obs et rejoint Marianne

Actuel rédacteur en chef de L'Obs, Renaud Dély a décidé de rejoindre l'hebdomadaire Marianne, où il avait été directeur adjoint de la rédaction jusqu'en 2010.

Il y remplacera Joseph Macé-Scaron, nommé président du comité éditorial, en tant que directeur de la rédaction. À l'AFP, Renaud Dély a précisé que son départ pour Marianne n'avait aucun rapport avec les tensions actuellement palpables à L'Obs. Ce jeudi, une motion de censure a d'ailleurs été mise au vote contre le directeur, Matthieu Croissandeau, pour avoir écarté ses deux adjoints. Une première dans l'histoire de l'hebdomadaire.

« La proposition m'a été faite il y a déjà quelque temps et je tiens à préciser que j'ai pris cette décision il y a une dizaine de jours », a souligné Dély dans un courriel à la rédaction. Et de poursuivre : « J'en avais bien entendu aussitôt averti Matthieu Croissandeau. Préalable aux annonces de cette semaine, ce choix est donc sans rapport avec les décisions de réorganisation de la direction prises par Matthieu. J'ai seulement succombé à l'envie d'aller tenter une nouvelle expérience professionnelle séduisante. »

Quant à Joseph Macé-Scaron, nommé président du comité éditorial, il sera désormais chargé de « contrôler les éditoriaux en veillant à leur conformité, avec la direction de la rédaction, à la ligne de Marianne ». Une ligne qui, sans aucun doute, collera parfaitement au pedigree de Renaud Dély, pour qui, entre autres, Daech et le FN partagent le même combat...

Voir notre portrait de Renaud Dély

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This