Accueil | Actualités | Médias | Rebondissements dans l’affaire Al-Dura !

Rebondissements dans l’affaire Al-Dura !

L'information a déjà une semaine, mais curieusement, alors qu'on sortait à peine de l'affaire du mur des cons, elle n'a pas fait de bruit. Il est vrai qu'elle n'arrange pas les affaires des détracteurs de Clément Weill-Raynal...

En effet, comme le précise le Nouvel Obs, un rapport du gouvernement israélien estime que « les accusations et affirmation » du reportage de Charles Enderlin sont « infondées ».

En septembre 2000, Charles Enderlin (photo), correspondant de France 2 à Jérusalem, avait filmé un échange de tirs entre palestiniens et israéliens, qui avait causé la mort d'un enfant de 12 ans, Mohammed Al-Dura. Presque treize ans plus tard, le reportage fait toujours polémique, chaque camp se renvoyant la responsabilité de la mort du jeune palestinien. Depuis presque treize ans, cette affaire déchaîne les passions et connait de nombreux rebondissements, procès, expertises, contre-expertises etc.

Quoiqu'il en soit, « soutenu par France Télévisions, Charles Enderlin continue à alléguer de sa bonne foi ».

Source : Le Nouvel Obs - crédit photo : L'Invité via Youtube (DR)

Voir notre dossier consacré au "Mur des cons".

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This