Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Rachat de 21st Century Fox à Murdoch par Disney, une succession en cours

10 avril 2019

Temps de lecture : 2 minutes

Accueil | Veille médias | Rachat de 21st Century Fox à Murdoch par Disney, une succession en cours

Rachat de 21st Century Fox à Murdoch par Disney, une succession en cours

Accueil | Veille médias | Rachat de 21st Century Fox à Murdoch par Disney, une succession en cours

Rachat de 21st Century Fox à Murdoch par Disney, une succession en cours

10 avril 2019

En 1952, Rupert Murdoch a 21 ans et il vient d’hériter de son père tout juste décédé le quotidien local d’Adelaïde, News of Adelaïde, sur la côte sud de l’Australie. Soixante sept ans plus tard la famille Murdoch est à la tête d’un empire de presse couvrant l’Australie, la Grande-Bretagne, l’Asie et les États-Unis. Un empire amoindri après la vente de Century Fox, mais qui reste considérable.

Un empire où le soleil ne se couche pas

Comme sous l’empire bri­tan­nique, Rupert Mur­doch pour­rait suiv­re les activ­ités de son con­glomérat anglo-sax­on à chaque heure du jour ou de la nuit et à la lumière du soleil. De l’Australie où son fils Lach­lan a con­sid­érable­ment dévelop­pé le réseau, à l’Asie où son deux­ième fils James a investi dans les activ­ités dig­i­tales, en pas­sant par le Roy­aume-Uni avec le tabloïd lon­donien The Sun ou The Times. Sans oubli­er les États-Unis avec l’immense suc­cès de Fox News lancé en 1996 et le rachat du Wall Street Jour­nal en 2007, une liste non exhaustive.

Chute dans un bateau et vente à Disney

Ce sont les ennuis de san­té de Rupert Mur­doch qui ont pré­cip­ité la vente à Dis­ney. En jan­vi­er 2018 il fait une mau­vaise chute dans le yacht de son fils Lach­lan. Trans­porté à l’hôpital, son pronos­tic vital est engagé et s’il survit, il entrevoit la néces­sité de met­tre de l’ordre dans ses affaires, en par­ti­c­uli­er devant la con­cur­rence de Net­flix. En mars 2019 la 21st Cen­tu­ry Fox est ven­due à Dis­ney pour un peu plus de 71 mil­liards de dol­lars, après une pre­mière offre à 51 mil­liards faite par Com­cast. Rupert empoche 4 mil­liards de dol­lars, cha­cun des fils 2 mil­liards (plus quelques dizaines de mil­lions sous forme de para­chute doré car ils quit­tent la société où ils occu­paient cha­cun un poste).

James et Lach­lan se détes­tent cor­diale­ment. James est réputé plus libéral et sa femme Kathryn est très proche de la famille Clin­ton et du camp démoc­rate. Lach­lan est net­te­ment plus con­ser­va­teur. Au fil du temps cha­cun a été désigné tour à tour comme l’héritier prin­ci­pal. Après la vente à Dis­ney, Lach­lan a été nom­mé co-prési­dent avec son père et directeur exé­cu­tif (CEO), James con­serve un titre hon­ori­fique tout en con­ser­vant ses actions de News Corp, la société mère. Un modus viven­di qui sur­vivra dif­fi­cile­ment au père qui, à 88 ans, n’a pas renon­cé au pouvoir.

Voir aussi

Cet article vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Derniers portraits ajoutés