Accueil | Actualités | Médias | Quotidien et Yann Barthès dans le rôle du truand ?

Quotidien et Yann Barthès dans le rôle du truand ?

L’émission pour adulescents Quotidien de Yann Barthès ne faisait déjà pas dans la dentelle, passant son temps à manipuler ses habitués pour qu’ils pensent selon la ligne du parti des médias convenus. Un seul numéro de Valeurs Actuelles aura suffi à abattre de mythe.

Piratage de Valeurs Actuelles

Le numéro de l’hebdomadaire Valeurs Actuelles daté du 21 au 27 novembre aurait dû, comme il est d’usage, être découvert par ses lecteurs potentiels en kiosques ou maisons de la presse au petit matin du jeudi 21 novembre. Ce ne fut pas le cas. Pourquoi ? L’un des « héros » du pouvoir médiatique bien-pensant, devenu celui des « rien pensants » selon l’excellente formule d’Elisabeth Lévy, a décidé de le pirater et de le mettre à disposition de tout un chacun dès le mercredi soir, dans le cadre de son émission ainsi que sur les réseaux sociaux. Ce soir-là, Yann Barthès a tenté de retourner une situation difficile à son avantage mais n’y est pas parvenu : il fait la couverture du numéro, avec comme titre « La tyrannie des bien-pensants », comme accroche « Enquête sur quotidien, la machine infernale de Yann Barthès. Propagande, humiliations, fake news… Comment les têtes à claques du politiquement correct font la loi ».

Quotidien et Yann Barthès ont donc préféré prendre les devants et mimer l’ironie. Cela n’aura évidemment pas suffi puisque le dossier, excellent, de Valeurs Actuelles est entièrement fondé sur le factuel, journalistique en somme, ce que n’est pas l’émission Quotidien, dont il est justement démontré qu’elle ne s’embarrasse pas de déontologie.

Bien au contraire.

Une émission de service commandé

Valeurs Actuelles montre le jeu des manipulations (reportages truqués, images détournées, interview savamment coupées afin de faire dire ce que l’on veut à l’interlocuteur, obsession de l’extrême droite, contradicteurs jamais invités, à une exception près….).

Ainsi, en quatre articles, signés Bastien Lejeune, Ingrid Riocreux, Charlotte d’Ornellas et Solange Bied-Charreton, Quotidien s’écroule :

  • La tyrannie des bien-pensants
  • Les victimes quotidiennes de Quotidien
  • Les petits mensonges de Quotidien
  • Yann Barthès, empereur de la France d’en haut

Quotidien s’écroule donc, et montre ce qu’il est en réalité : une émission en service commandé pour l’idéologie dominante hors-sol. Il n’est même pas certain que les adulescents animant cette « émission » soient capables de le comprendre intellectuellement. Le numéro de Valeurs Actuelles (qui paraît le vendredi) est toujours en vent.

Tant que vous êtes ici...

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

L’Ojim est là pour vous aider à vous guider dans le monde opaque et souvent univoque des médias.

Contrairement à beaucoup, nous avons choisi une formule gratuite qui permet de mettre nos informations à la disposition de tous, indépendamment de leurs moyens. L’Observatoire est totalement indépendant, libre de toute publicité, de toute subvention, de tous actionnaires. Ce qui nous permet de donner une voix à ceux qui sont rarement entendus. Ce qui nous différencie de nombreux médias à un moment où la loyauté de l’information devient cruciale. Votre contribution, modeste ou importante, sert directement à régler la partie technique du site et à rémunérer nos rédacteurs. Chaque don bénéficie d’un reçu fiscal de 66%. Un don de 100 € ne vous coûtera que 33 €. Merci de votre soutien.

Share This