Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Patrick Drahi pourrait investir dans Libération

10 mai 2014

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | Patrick Drahi pourrait investir dans Libération

Patrick Drahi pourrait investir dans Libération

Selon Le Monde, Patrick Drahi, actionnaire principal d’Altice et Numericable qui a récemment racheté SFR, réfléchirait à investir dans Libération.

C’est Bruno Ledoux, l’ac­tion­naire prin­ci­pal de Libé, qui a pris con­tact avec Drahi dans sa quête de fonds. Ledoux, qui a déjà ver­sé 4 mil­lions d’eu­ros en prêt pour ren­flouer le quo­ti­di­en en pleine crise, avait promis de trou­ver 14 mil­lions sup­plé­men­taires.

Mais il y a une semaine, Patrick Drahi avait fait savoir qu’il avait d’autres pri­or­ités. Dernière­ment, il a levé env­i­ron 13 mil­liards d’eu­ros sur les marchés inter­na­tionaux de la dette dans le but de financer le rachat de SFR par Numer­i­ca­ble, qui s’est imposé face à Mon­te­bourg, Bouygues Tele­coms et Free.

Cepen­dant, il s’in­téresserait désor­mais de plus près à Libéra­tion, con­sid­érant le titre comme impor­tant pour le « plu­ral­isme de l’in­for­ma­tion ». Rien n’est encore décidé, mais « les choses pour­raient s’ac­célér­er au cours de la semaine prochaine », écrit Le Figaro.

Rap­pelons que M. Drahi est déjà présent dans le monde des médias. Il est le fon­da­teur de la chaîne fran­co-israéli­enne i24 et a racheté Vivol­ta et Ma Chaîne Sport. Mais dans sa con­cur­rence acharnée avec Free, il manque encore de poids et d’in­flu­ence dans le secteur du numérique et des médias français.

Voir notre infographie de Libération ainsi que notre dossier : 40 ans de Libération, des maos aux bobos.

Crédit pho­to : cap­ture d’écran vidéo Euronext TV via Youtube (DR)

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Les réseaux Soros
et la "société ouverte" :
un dossier exclusif

Tout le monde parle des réseaux de George Soros, cet influent Américain d’origine hongroise qui consacre chaque année un milliard de dollars pour étendre la mondialisation libérale libertaire.

En effet, derrière un discours "philanthropique" se cache une entreprise à l'agenda et aux objectifs politiques bien précis. Mais quelle est l’étendue de ce réseau ?

Pour recevoir notre dossier rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66% de votre don).

Derniers portraits ajoutés

Michel Denisot

PORTRAIT — Michel Denisot est né en avril 1945 à Buzançais en Indre, il est jour­nal­iste, pro­duc­teur et ani­ma­teur de télévi­sion, il a égale­ment été prési­dent de deux clubs de foot­ball français.

Laetitia Avia

PORTRAIT — Laeti­tia Avia : « Kara­ba la sor­cière, pourquoi es-tu si méchante ? » Née en 1985 à Livry-Gar­gan de par­ents togo­lais, Laëti­tia Avia a con­nu le par­cours qui fait l’orgueil d’une République s’efforçant pénible­ment de main­tenir un sem­blant d’apparences méri­to­cra­tiques.

Patrick Drahi

PORTRAIT — À la tête d’un empire économique colos­sal, Patrick Drahi a com­mencé à s’intéresser aux médias à par­tir des années 2000, rachetant Libéra­tion, L’Express, L’Expansion, Stu­dio Ciné Live, Lire, Mieux vivre votre argent, Clas­si­ca, etc., avant de lorgn­er vers le groupe Nex­tRa­dioTV.

Ivanne Trippenbach

PORTRAIT — Ivanne Trip­pen­bach est une jour­nal­iste de L’Opinion qui a fait de “l’extrême-droite” son cheval de bataille, a grand coups de dénon­ci­a­tions choc. Pour dia­bolis­er son adver­saire idéologique, la jour­nal­iste n’est pas à un détail près.

Paul Amar

PORTRAIT — Paul Amar est né le 11 jan­vi­er 1950 à Con­stan­tine (Algérie) de Charles (agent de la SNCF) et Julie Ghenas­sia. La famille sera rap­a­triée en 1961 et s’installera dans la région lyon­naise.