Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don

12 février 2014

Temps de lecture : 2 minutes

Accueil | Veille médias | Patrick de Carolis dément les accusations du Canard Enchaîné

Patrick de Carolis dément les accusations du Canard Enchaîné

Accueil | Veille médias | Patrick de Carolis dément les accusations du Canard Enchaîné

Patrick de Carolis dément les accusations du Canard Enchaîné

12 février 2014

Le mois dernier, Le Canard Enchaîné rapportait qu’une enquête était en cours concernant les nombreux contrats passés en Patrick de Carolis et France Télévisions, dont il a été le PDG entre 2005 et 2010.

Le jour­nal satirique reprochait à M. de Car­o­lis d’avoir usé de ses liens avec son anci­enne entre­prise pour décrocher de nom­breux con­trats, signés « sans mise en com­péti­tion préal­able ». Et d’estimer qu’au total, France Télévi­sions aurait, de 2010 à aujourd’hui, passé pour près de 8,4 mil­lions d’euros de con­trats avec son ancien PDG via ses dif­férentes sociétés (lire notre arti­cle sur le sujet).

Invité ce mar­di 11 févri­er sur Europe 1, Patrick de Car­o­lis a dénon­cé des « allé­ga­tions men­songères et fauss­es ». « La coupe est pleine ! », a‑t-il pesté, expli­quant que ces accu­sa­tions viendraient en réal­ité d’une seule et même per­son­ne, un syn­di­cal­iste CGC : « Un indi­vidu, qui a d’ailleurs été remer­cié par mon prédécesseur Marc Tessier (l’an­cien PDG de France Télévi­sions, ndlr) s’a­muse depuis quelques années à jouer du ball-trap avec tous les prési­dents de France Télévi­sions. Il l’a fait avec Marc Tessier, il le fait avec moi, il le fait actuelle­ment avec le prési­dent Rémy Pflimlin. »

L’animateur a affir­mé que les chiffres exor­bi­tants don­nés par le Canard étaient « exagérés et faux ». « On m’ac­cuse d’avoir touché près de 8 mil­lions d’eu­ros ! Vous vous ren­dez compte de ce que c’est ? Mais qu’on apporte les preuves ! », a‑t-il pour­suivi. Ce dernier a con­seil­lé à tous de « laiss­er faire la jus­tice » plutôt que de pren­dre « pour parole d’é­vangile » les révéla­tions du Canard.

« Je n’ai pas à rou­gir, ni de l’ac­tion que j’ai menée à la tête de France Télévi­sions, ni de l’ac­tion que je mène aujour­d’hui en tant que pro­duc­teur et jour­nal­iste après mon départ de France Télévi­sions », a‑t-il conclu.

Voir notre portrait de Patrick de Carolis, objet médiatique non identifié

Pho­to en une : crédit Siren-Com via Wiki­me­dia (cc)

Voir aussi

Cet article vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Derniers portraits ajoutés