Accueil | Actualités | Médias | Ouest-France : une pub pour la Manif pour tous fait polémique
Pub­lié le 5 février 2014 | Éti­quettes : , , , ,

Ouest-France : une pub pour la Manif pour tous fait polémique

Décidément, il ne fait pas bon d’afficher des encarts publicitaires de la Manif pour tous dans les colonnes des journaux.

Après Pierre Bergé poussant un coup de gueule après une publicité dans Le Monde, c’est au tour des syndicats de Ouest-France de s’indigner suite à la publication d’un appel à la mobilisation pour la Manif pour tous du dimanche 2 février, publié mercredi et vendredi dans les éditions pour la Mayenne et le Calvados. L’encart publicitaire appelait le lecteur à la mobilisation « pour la défense de l'intérêt supérieur de l'enfant et de la famille » ainsi que « contre la PMA et GPA pour tous » et « la théorie du genre à l'école ».

« Au fil des ans, ce qui était inconcevable à Ouest-France, comme accepter des publicités émanant de partis politiques ou susceptibles de heurter la conscience de nos lecteurs, est donc devenu possible! », écrivent la CGT, la CFDT et le SNJ dans un communiqué. À l’AFP, Max Fougery, délégué syndical SNJ s’interroge : « Au nom d'une situation économique qui est actuellement alarmante, du moins préoccupante, faut-il franchir certaines limites? Unanimement, nous disons non! » Et de poursuivre en estimant que cela « remet en cause des principes comme par exemple l'engagement de ne pas heurter les convictions des lecteurs ».

Dans son côté, dans un communiqué lu à l’AFP, la direction du journal s’est dite « indignée » par ces accusations. « La direction rappelle qu'elle a toujours publié les appels à toutes les manifestations de droite, de gauche ou du centre qui lui ont été envoyés dans la mesure où ceux-ci étaient conformes à nos règles démocratiques, républicaines et aussi à la déontologie du journal », écrit-elle à l’attention des syndicats. Et de conclure : « Quant à la publicité politique, la direction rappelle qu'elle s'est abstenue de publier quelque publicité que ce soit de quelque parti que ce soit tant que la question du financement de ces partis n'était pas clarifiée. »

Télécharger notre infographie du groupe Ouest-France

Crédit photo : operabis via Flickr (cc)

Tant que vous êtes ici...

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

L’Ojim est là pour vous aider à vous guider dans le monde opaque et souvent univoque des médias.

Contrairement à beaucoup, nous avons choisi une formule gratuite qui permet de mettre nos informations à la disposition de tous, indépendamment de leurs moyens. L’Observatoire est totalement indépendant, libre de toute publicité, de toute subvention, de tous actionnaires. Ce qui nous permet de donner une voix à ceux qui sont rarement entendus. Ce qui nous différencie de nombreux médias à un moment où la loyauté de l’information devient cruciale. Votre contribution, modeste ou importante, sert directement à régler la partie technique du site et à rémunérer nos rédacteurs. Chaque don bénéficie d’un reçu fiscal de 66%. Un don de 100 € ne vous coûtera que 33 €. Merci de votre soutien.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux