Ojim.fr
PUBLICATIONS
Yann Barthès, Dilcrah, Netflix, Frontex, Bellingcat... Découvrez les publications papier et numériques de l'Observatoire du journalisme.
→ En savoir plus
PUBLICATIONS
Yann Barthès, Dilcrah, Netflix, Frontex, Bellingcat... Découvrez les publications papier et numériques de l'Observatoire du journalisme.
→ En savoir plus
Accueil | Dossiers

Dossiers

Con­traire­ment aux brèves qui trait­ent de l’actualité immé­di­ate, les dossiers pren­nent du recul, sont plus longs, deman­dent plus de temps. Notre dossier sur les investisse­ments améri­cains dans les médias des Balka­ns via le fonds KKR et le général Petraeus (ex directeur général de la CIA) a demandé plus de six mois d’enquêtes et a été traduit en 9 langues.

Médias et gilets jaunes : quand le pays réel entre de force dans les studios. Première partie

Médias et gilets jaunes : quand le pays réel entre de force dans les studios. Première partie

Bien­tôt trois semaines que la France qui souf­fre, celle qui tra­vaille et ne s’en sort pas, est descen­due dans la rue, une France pop­u­laire soumise à des logi­ciels de poli­tiques igno­rant large­ment les réal­ités de la France périphérique. Le prix de l’essence est la goutte d’eau qui a fait débor­der le vase. Les médias offi­ciels ont un peu de dif­fi­cultés à com­pren­dre ce que sont les gilets jaunes. Expli­ca­tion de textes.

États-Unis : Tucker Carlson, le journaliste de Fox News à suivre… ou à abattre. Première partie

États-Unis : Tucker Carlson, le journaliste de Fox News à suivre… ou à abattre. Première partie

En ces temps où la vio­lence des troupes de choc du mon­di­al­isme cap­i­tal­iste se nomme « résis­tance », cepen­dant que la résis­tance à ce nou­v­el ordre mon­di­al devient « de la vio­lence haineuse », il fal­lait bien que le seul jour­nal­iste améri­cain pro­pre­ment « révo­lu­tion­naire », seul capa­ble de décoder la super­classe mon­di­ale pour ce qu’elle est, soit devenu la cible des­dites troupes de choc.

George Soros et la société ouverte. Quatrième partie

George Soros et la société ouverte. Quatrième partie

Nous pub­lions la dernière par­tie des bonnes feuilles du livre con­sacré à George Soros aux édi­tions Le Retour aux sources. Après l’origine de sa for­tune, le soft pow­er, le sou­tien à l’immigration de masse, ces extraits sont con­sacrés aux cam­pagnes en faveur de l’usage des stupéfiants.

George Soros et la société ouverte. Première partie

George Soros et la société ouverte. Première partie

Nous avons sou­vent évo­qué à l’Observatoire l’activité mul­ti­forme de George Soros dans les médias et comme un des inter­venants majeurs dans une poli­tique d’influence glob­ale libérale libertaire.

Histoires d’une nation ou France 2 au pays des Soviets. Cinquième partie

Histoires d’une nation ou France 2 au pays des Soviets. Cinquième partie

Le cinquième volet de la série doc­u­men­taire de France 2, « His­toires d’une nation » est con­sacré aux « généra­tions », ce qui n’est pas très clair. Sauf à com­pren­dre que l’histoire de France serait un ensem­ble d’histoires de « généra­tions » suc­ces­sives de per­son­nes venues d’ailleurs ? L’interprétation est déli­cate, le choix de ce titre étant flou. Ce qui n’est pas le cas de l’ensemble de ce dernier épisode, lequel s’inscrit pleine­ment dans un moment où une volon­té de lim­iter la lib­erté d’expression sem­ble s’associer avec une volon­té de réécrire l’histoire de France,.

Histoires d’une nation ou France 2 au pays des Soviets. Première partie

Histoires d’une nation ou France 2 au pays des Soviets. Première partie

La réécri­t­ure de l’histoire aux fins idéologiques con­tem­po­raines, avec His­toires d’une nation, est en marche, et cela ne s’était pas fait de façon aus­si out­ran­cière­ment idéologique depuis les grands réc­its pro­pa­gan­distes du siè­cle passé.

Élections européennes 2019 : les éléments de langage des médias français

Élections européennes 2019 : les éléments de langage des médias français

La cam­pagne pour les élec­tions européennes est déjà lancée. Ce ne sont pas seule­ment les politi­ciens qui ont don­né le top départ, ce sont aus­si les médias main­stream. Beau­coup d’entre eux en ont défi­ni les enjeux et les chal­lengers. Ils utilisent par ailleurs dans de nom­breux débats, tri­bunes et arti­cles des argu­men­taires iden­tiques à ceux des par­tis poli­tiques qui ont leur préférence. Nous pas­sons en revue les élé­ments de lan­gage util­isés pour les dif­férents thèmes.

George Soros et la société ouverte. Troisième partie

George Soros et la société ouverte. Troisième partie

Après l’étude de l’origine de sa for­tune et celle de son soft pow­er nous pub­lions la troisième par­tie des bonnes feuilles de l’ouvrage de Pierre-Antoine Plaque­vent con­sacré à George Soros aux édi­tions Le Retour aux sources.

George Soros et la société ouverte. Deuxième partie

George Soros et la société ouverte. Deuxième partie

George Soros est passé maître en matière de soft pow­er et il aime se présen­ter comme un homme de paix, pour­fend­eur des fau­teurs de guerre et des nation­al­ismes. Une sorte de Robin des Bois mil­liar­daire qui viendrait aider, partout dans le monde, les faibles et les dému­nis, écrasés par la tyran­nie des “sociétés closes”.