Ojim.fr
PUBLICATIONS
Yann Barthès, Dilcrah, Netflix, Frontex, Bellingcat... Découvrez les publications papier et numériques de l'Observatoire du journalisme.
→ En savoir plus
PUBLICATIONS
Yann Barthès, Dilcrah, Netflix, Frontex, Bellingcat... Découvrez les publications papier et numériques de l'Observatoire du journalisme.
→ En savoir plus
Accueil | Dossiers

Dossiers

Con­traire­ment aux brèves qui trait­ent de l’actualité immé­di­ate, les dossiers pren­nent du recul, sont plus longs, deman­dent plus de temps. Notre dossier sur les investisse­ments améri­cains dans les médias des Balka­ns via le fonds KKR et le général Petraeus (ex directeur général de la CIA) a demandé plus de six mois d’enquêtes et a été traduit en 9 langues.

Histoires d’une nation ou France 2 au pays des Soviets. Quatrième partie

Histoires d’une nation ou France 2 au pays des Soviets. Quatrième partie

Le qua­trième volet de la série doc­u­men­taire de France 2, « His­toires d’une nation » est con­sacré à « la gloire de nos pères », autrement dit les immi­grés qui ont tra­vail­lé « sans cesse », sauf à dormir « vingt min­utes » entre trois métiers affirme un témoin, durant les Trente Glo­rieuses, « pour faire la France » (décidé­ment une ren­gaine de cette série) et per­me­t­tre à leurs enfants de gravir les march­es de l’ascenseur social du pays, à l’image de Zine­dine Zidane, fig­ure en fil­igrane per­ma­nent de cet épisode.

Histoires d’une nation ou France 2 au pays des Soviets. Troisième partie

Histoires d’une nation ou France 2 au pays des Soviets. Troisième partie

Le troisième volet de la série doc­u­men­taire de France 2, inti­t­ulé « Des héros dans la tour­mente », ne déroge pas au ton des deux pre­miers : His­toires d’une nation est un out­il de pro­pa­gande. Après avoir analysé la rai­son d’être de la série, puis décryp­té le pre­mier épisode, l’OJIM plonge dans les images d’un épisode 3 dont le maître mot est amal­games en chaîne.

Histoires d’une nation ou France 2 au pays des Soviets. Deuxième partie

Histoires d’une nation ou France 2 au pays des Soviets. Deuxième partie

His­toires d’une nation, au fond, c’est un doc­u­men­taire à charge con­tre la France des Français, une plongée dans la mytholo­gie issue de la décon­struc­tion des libéraux cul­turels, la manière dont ils se racon­tent l’histoire de France dont ils ont besoin pour fab­ri­quer le pays qu’ils veu­lent main­tenant et demain. De tout temps, cela a porté un nom : pro­pa­gande. La suite ne peut que promettre…

La gauche intellectuelle en ligne 3/3 : AOC contre Steve Bannon

La gauche intellectuelle en ligne 3/3 : AOC contre Steve Bannon

Tou­jours cor­recte­ment soutenus, d’une façon ou d’une autre, finan­cière­ment ou ami­cale­ment, ou les deux, les médias de la gauche libérale cul­turelle ne man­quent pas. Ils ne changent guère non plus, machines mil­i­tantes avant d’être médi­a­tiques. La preuve par AOC.

Mineurs étrangers : une filière d’immigration en pleine expansion et à bas bruit médiatique

Mineurs étrangers : une filière d’immigration en pleine expansion et à bas bruit médiatique

Les arrivées de mineurs étrangers en France n’ont pas pris de vacances. Par­mi les inci­ta­tions à venir dans notre pays, cer­taines dis­po­si­tions du code de l’action sociale sont bien placées. L’aide sociale à l’enfance (ASE) prévoit en effet une prise en charge incon­di­tion­nelle des « mineurs isolés ». Ini­tiale­ment prévue pour pro­téger les jeunes en rup­ture ou sans famille, cette mesure est depuis quelques années détournée de son objec­tif ini­tial et facilite une immi­gra­tion clan­des­tine de plus en plus mas­sive. Nous nous sommes attardés sur le traite­ment médi­a­tique durant l’été de ce phénomène en pleine expansion.

Le gros rouge AOC de Sylvain Bourmeau

Le gros rouge AOC de Sylvain Bourmeau

La « gauche » médi­a­tique, du moins celle qui se définit ain­si, bouge encore ! Se sen­tant vis­i­ble­ment à l’étroit dans la presse offi­cielle, où elle vivait pour­tant heureuse depuis longtemps, prof­i­tant allè­gre­ment du caviar ambiant, une par­tie de cette gauche sem­ble vouloir quit­ter le nid depuis qu’Aude Lancelin s’est aperçue, et a écrit, qu’elle tra­vail­lait pour le méchant cap­i­tal. Elle n’est plus seule : Bourmeau veille en ligne depuis le 25 jan­vi­er 2018.

La crise migratoire devient « la crise de l’accueil des migrants » dans les médias, analyse sémantique janvier/avril 2018

La crise migratoire devient « la crise de l’accueil des migrants » dans les médias, analyse sémantique janvier/avril 2018

La cou­ver­ture médi­a­tique de la crise migra­toire a été mar­quée durant les pre­miers mois de l’année 2018 par de nom­breux événe­ments. Les plus mar­quants sont l’annonce des chiffres d’arrivées d’étrangers en 2017, les man­i­fes­ta­tions à May­otte con­tre l’immigration et l’insécurité, l’explosion du nom­bre d’arrivées de mineurs étrangers, le débat autour de la Loi asile et immi­gra­tion et les man­i­fes­ta­tions à la fron­tière fran­co-ital­i­enne. Revue de presse.

Crise des migrants : l’éternel retour des années 30

Crise des migrants : l’éternel retour des années 30

Par médias inter­posés, la deux­ième guerre mon­di­ale est sou­vent con­vo­quée pour nous con­va­in­cre que la maitrise de l’immigration est assim­i­l­able aux atroc­ités com­mis­es durant cette péri­ode. L’argument mas­sue aboutit à faire com­pren­dre qu’il n’y a pas de débat : il s’agit de choisir le bien et de se détourn­er du mal. Illus­tra­tion par les ter­mes util­isés dans les médias.

La gauche intellectuelle en ligne 2/3 : The Conversation

La gauche intellectuelle en ligne 2/3 : The Conversation

The Con­ver­sa­tion (France) est la ver­sion française d’une inter­na­tionale uni­ver­si­taire mil­i­tante de gauche libérale lib­er­taire en cours d’extension à l’échelle mon­di­ale et sur le web.

La gauche intellectuelle en ligne 1/3 : La Vie des Idées

La gauche intellectuelle en ligne 1/3 : La Vie des Idées

La gauche intel­lectuelle et uni­ver­si­taire dis­posant sou­vent de moyens tech­niques, financiers et de dif­fu­sion incom­pa­ra­bles, ne serait-ce que par le biais des salaires d’État ou des sub­ven­tions liées aux recherch­es sup­posées de ses acteurs, ain­si que du sou­tien des médias offi­ciels, irrigue le net. Pre­mière de deux analy­ses, avec La Vie des Idées.