Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
De l’influence médiatique sur le monde scolaire en Amérique. Deuxième partie

21 janvier 2020

Temps de lecture : 4 minutes
Accueil | Dossiers | De l’influence médiatique sur le monde scolaire en Amérique. Deuxième partie

De l’influence médiatique sur le monde scolaire en Amérique. Deuxième partie

Nous poursuivons notre enquête sur la façon dont le New York Times, haut lieu de la diffusion de la pensée mondialiste, influence l’éducation. Ses rubriques contiennent des pages spécifiquement consacrées à l’éducation et destinées tant aux enseignants qu’aux élèves. Description.

Pre­mière par­tie : cliquez ici

De l’influence médi­a­tique sur le monde sco­laire en Amérique. Pre­mière par­tie

Con­traire­ment aux quo­ti­di­ens français, le New York Times pro­pose un site spé­ci­fique interne met­tant en com­mun des con­tenus édu­cat­ifs et péd­a­gogiques issus de son site général, cer­tains de ces con­tenus faisant ou ayant par ailleurs fait l’objet d’articles au for­mat papi­er. Il s’agit des « Sci­ences sociales » (par nature éminem­ment poli­tisées aux États-Unis). La rubrique est sous-titrée « Ressources pour l’enseignement des sci­ences sociales en util­isant le con­tenu du New York Times ». Grâce au quo­ti­di­en, n’importe quel enseignant, élève ou étu­di­ant pour­ra utilis­er, pour lui-même ou pour sa classe, des don­nées pub­liées ou pro­posées par le New York Times et ain­si dif­fuser l’idéologie démoc­rate de la côte Est.

L’organisation de la page d’accueil

La page d’accueil des ressources com­porte qua­tre onglets prin­ci­paux : His­toire des États-Unis. Enjeux inter­na­tionaux. Édu­ca­tion Civique. Sci­ences sociales et poli­tiques.

Cli­quer sur un onglet con­duit vers une série d’articles spé­cial­isés.

Aupar­a­vant, le lecteur a l’œil attiré par les autres élé­ments de la page d’accueil :

Un arti­cle mis en avant : à la date du 18 jan­vi­er 2019, il s’agissait d’un arti­cle inti­t­ulé Enseign­er et étudi­er Mar­tin Luther King jr avec le New York Times. Suiv­ait une ques­tion : « Com­ment célébrez-vous et enseignez-vous l’héritage de Mar­tin Luther King jr, durant les com­mé­mora­tions mais aus­si le reste de l’année, ».

Le cours du jour : à cette même date, il s’agit de l’article sur la manière dont l’histoire améri­caine est racon­tée en Cal­i­fornie et au Texas, étudiée à par­tir de huit manuels. Voir notre arti­cle insér­er le lien https://www.ojim.fr/de-linfluence-mediatique-sur-le-monde-scolaire-en-amerique-premiere-partie/

Des cours pro­posés par des enseignants : sur des sujets don­nés, le quo­ti­di­en demande à des enseignants d’indiquer com­ment ils expliquent un évène­ment à leurs élèves. Pre­mier thème : Ils sont sept dans le cas présent et le sujet retenu est le procès d’impeachment de Don­ald Trump, thème haute­ment jouis­sif pour le New York Times. Deux­ième thème : un enseignant de Floride traite de la com­pas­sion : com­ment human­is­er l’action poli­tique et chang­er le monde. Il a con­stru­it une séquence directe­ment util­is­able en classe, avec les ressources du quo­ti­di­en, sur le sujet pré­cis suiv­ant : « Penser glob­ale­ment et agir locale­ment ».

Des cours pro­posés par des étu­di­ants : même fonc­tion­nement que pour ceux des enseignants.

Un seul thème ce même jour : « Les États-Unis doivent-ils des répa­ra­tions aux descen­dants des per­son­nes réduites en esclavage ? ».

Suivent trois cours mis en avant

Édu­ca­tion civique : un cours inti­t­ulé « Tou­jours séparés, tou­jours iné­gaux : enseign­er la ségré­ga­tion et les iné­gal­ités sco­laires ». Le jour­nal s’inquiète de « l’absence de la ségré­ga­tion en tant que réal­ité actuelle » dans les pro­grammes sco­laires, un peu à l’image des indigénistes en France.

Actu­al­ité : un cours inti­t­ulé « Décon­stru­ire le mur : enseign­er la sym­bol­ique, la poli­tique et la réal­ité de la fron­tière améri­cano-mex­i­caine »

Sci­ences, psy­cholo­gie, bien être : une com­pi­la­tion de plus de 100 arti­cles du New York Times accom­pa­g­nés de sug­ges­tions pour les utilis­er en milieu sco­laire. Cela va de l’auto-médication à la ges­tion des émo­tions en pas­sant par la psy­cholo­gie fémi­nine.

Comme il se doit, la page d’accueil se ter­mine par une rubrique « Opin­ion des étu­di­ants ».

Les principaux onglets

Un exem­ple par­mi les qua­tre indiqués au début de notre descrip­tion, avec His­toire des États-Unis. Pas de sur­prise con­cer­nant les angles d’approche. Quelques exem­ples :

  • Une ressource péd­a­gogique sug­gérant aux enseignants et aux élèves des méth­odes pour reli­er les événe­ments de l’actualité et le passé his­torique. L’illustration est très claire : une file de migrants à l’évidence orig­i­naires d’Amérique Latine sont face à un douanier qui les arrête en ten­dant le bras. Ils ont la tête bais­sée, sont de couleur. Le pre­mier clan­des­tin est une petite fille.
  • Un cours tout prêt posant cette ques­tion : « La démoc­ra­tie est-elle en dan­ger ? ». L’idée est de « faire réfléchir les élèves aux raisons pour lesquelles les démoc­ra­ties méri­tent d’être pro­tégées, à ce que sig­ni­fie une démoc­ra­tie saine ».
  • Un ensem­ble de cours inti­t­ulés « Le pou­voir de chang­er le monde »
  • Un cours inti­t­ulé : « enseign­er l’internement japon­ais-améri­cain à par­tir des sources »

Des drag queens aux familles d’immigrants

Des liens con­duisent vers d’autres cours tout prêts ou plans de cours à adapter par les enseignants (la marotte du New York Times) :

Exem­ples :

  • « Se fray­er son chemin dans la jeunesse », un cours clés en mains pour que « les élèves étu­di­ent les rela­tions entre les drag queens et les autres ado­les­cents et qu’ils réfléchissent au sujet de l’expression de leur pro­pre iden­tité indi­vidu­elle ».
  • Un ciné-club inté­gré pro­pose d’étudier des ques­tions pré­cis­es à par­tir d’extraits de films. Thème en cours : « Quel est l’effet de la poli­tique de déten­tion améri­caine sur les familles d’immigrants ? »
  • Un cours sur le racisme dans le foot­ball européen, à par­tir de l’exemple d’un joueur évolu­ant en Ital­ie : « Quand les cris de singe sont pour vous ».

L’ensemble de la rubrique et des ressources mis­es à dis­po­si­tion des enseignants et des élèves par le New York Times est à visée idéologique : la for­ma­tion de futurs électeurs démoc­rates et anti-con­ser­va­teurs, « libéraux », c’est-à-dire de gauche au sens améri­cain du terme (nous diri­ons libéraux lib­er­taires).

On retrou­ve des thèmes et des manières de faire qui se dévelop­pent aus­si en France dans les uni­ver­sités ou encore dans le sec­ondaire, par le biais de l’éducation aux médias ou la semaine de la presse en milieu sco­laire par exem­ple : repen­tance, sépa­ra­tion entre un camp du Bien et un camp du Mal, pri­mat don­né aux minorités agis­santes, dis­pari­tion de l’homme blanc, pro­mo­tion des migra­tions, antiracisme mil­i­tant et dévoyé, théorie du genre, société ouverte…

Le New York Times, en ter­res éduca­tives, n’y va décidé­ment pas avec le dos de la cuil­lère. La preuve ? Le New York Times a mis en oeu­vre « The New York Times Teach­ing Project » : chaque année, les enseignants de tous les Etats-Unis peu­vent pos­tuler, être sélec­tion­nés, par­ticiper à un sémi­naire de trois jours, voy­age et héberge­ment four­nis, afin d’apprendre « à enseign­er avec le New York Times ». Il y a de la Prav­da dans l’air, yan­kee cette fois.

Procès Ramzi Khiroun contre Ojim/Claude Chollet : la première audience a eu lieu

La première audience s’est déroulée le 7 octobre 2020 au nouveau Palais de Justice de Paris devant la 17ème chambre qui suit les délits de presse. Notre avocat Maître Benoît Derieux a choisi de plaider la nullité pour vice de forme. Si l’avocat de la partie adverse était présent, Monsieur Ramzi Khiroun ne s’est pas présenté. Compte-rendu dans notre article du 12 octobre.

Derniers portraits ajoutés

Éric Brunet

PORTRAIT — Né en juil­let 1964 à Chi­non (Indre et Loire) d’un père ingénieur à EDF et d’une mère compt­able, Éric Brunet est un chroniqueur, ani­ma­teur radio et essay­iste français con­nu pour son engage­ment à droite et son sou­tien incon­di­tion­nel à Nico­las Sarkozy.

Salhia Brakhlia

PORTRAIT — Sal­hia Brakhlia a apporté, avec suc­cès, les méth­odes con­tro­ver­sées du Petit Jour­nal sur BFMTV. Le mélange détonne.

Caroline Monnot

PORTRAIT — Car­o­line Mon­not est une jour­nal­iste aimant se représen­ter sur les réseaux soci­aux avec une tête d’autruche, libre à cha­cun d’en faire sa pro­pre inter­pré­ta­tion. Elle tra­vaille au jour­nal Le Monde depuis 25 ans, chef adjointe du ser­vice poli­tique, elle se con­cen­tre prin­ci­pale­ment sur les rad­i­cal­ités poli­tiques.

Tristan Mendès France

PORTRAIT — Petit-fils de Pierre Mendès France et neveu de Frantz Fanon, l’homme pense marcher dans les pas du pre­mier, pas peu fier d’avoir hérité d’un cos­tume trop grand pour lui.

Taha Bouhafs

PORTRAIT — À la croisée des mou­ve­ments soci­aux et com­mu­nau­taires, le jeune Bouhafs mène habile­ment sa bar­que en rêvant de ses lende­mains qui chantent à lui, un soulève­ment des ban­lieues sous la ban­nière du crois­sant islamique. Et il ne recule ni devant les fake news éhon­tées, ni devant une vio­lence ver­bale peu com­mune sur les réseaux soci­aux.