Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
PUBLICATIONS
Yann Barthès, Dilcrah, Netflix, Frontex, Bellingcat... Découvrez les publications papier et numériques de l'Observatoire du journalisme.
→ En savoir plus
PUBLICATIONS
Yann Barthès, Dilcrah, Netflix, Frontex, Bellingcat... Découvrez les publications papier et numériques de l'Observatoire du journalisme.
→ En savoir plus
Obertone déprogrammé pour la 2ème fois chez Taddéi

13 septembre 2013

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | Obertone déprogrammé pour la 2ème fois chez Taddéi

Obertone déprogrammé pour la 2ème fois chez Taddéi

13 septembre 2013

Temps de lecture : < 1 minute

Vous allez lire un article gratuit. Mais il a un coût. Un article revient à 50 €, un portrait à 100 €, un dossier à 400 €. Notre indépendance repose sur vos dons. Après déduction fiscale un don de 100 € revient à 34 €. Merci de votre soutien. Claude Chollet

Laurent Obertone vient d’être déprogrammé de l’émission de Frédéric Taddéi, Ce soir (ou jamais !) diffusée vendredi 13 septembre en direct.

Il devait par­ticiper à un débat sur l’insécurité avec le soci­o­logue Fabi­en Jobard mais la pro­duc­tion lui a sig­nalé quelques heures avant que sa présence n’était plus souhaitée. Après une pre­mière dépro­gram­ma­tion en mars dernier, c’est la deux­ième fois que cette émis­sion annule son invi­ta­tion sans don­ner aucune rai­son. « Font-ils des pro­grammes n’importe com­ment au mépris des invités ou sont-ils sen­si­bles aux pres­sions de cer­tains ? » se demande le jour­nal­iste qui a immé­di­ate­ment réa­gi sur son compte face­book. « Le cli­mat de guerre civile dans lequel se trou­ve le pays n’est pas leur pri­or­ité. Par­lons de viol, mais en Inde, par­lons des mil­i­taires, mais en Syrie, par­lons de la réin­ser­tion mais pas des vic­times », con­tin­ue l’auteur de La France Orange mécanique qui entendait pré­cisé­ment se faire le porte-voix des vic­times dans l’émission de Frédéric Taddéi.

Après l‘immense suc­cès de La France Orange mécanique (plus de 100 000 ventes), Lau­rent Ober­tone vient de sor­tir un roman inti­t­ulé Utoya dans lequel il se met dans la peau du tueur Anders Breivik et retrace le plus minu­tieuse­ment pos­si­ble le par­cours de celui qui le 22 juil­let 2011 assas­si­nait 77 per­son­nes sur l’île d’Utoya.

Crédit pho­to : cap­ture d’écran francetelevisions.fr

Voir aussi

Cet article GRATUIT vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Vidéos à la une

Derniers portraits ajoutés