Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Accueil | Veille médias | Mort de Pierre Fabre : pas d’incidence pour Valmonde
Mort de Pierre Fabre : pas d’incidence pour Valmonde

24 juillet 2013

Temps de lecture : 2 minutes

Accueil | Veille médias | Mort de Pierre Fabre : pas d’incidence pour Valmonde

Mort de Pierre Fabre : pas d’incidence pour Valmonde

Mort de Pierre Fabre : pas d’incidence pour Valmonde

Le fondateur des laboratoires Fabre, actionnaire principal du groupe Valmonde, est mort samedi dernier.

Âgé de 87 ans, Pierre Fab­re est mort à son domi­cile de Lavaur, dans le Tarn, des suites d’une longue mal­adie. Dans les années cinquante, phar­ma­cien à Cas­tres, sa ville natale, Pierre Fab­re invente le pre­mier veino­tonique con­tre les jambes lour­des, à base de houx. Devant le suc­cès de ce pro­duit (le « Cyclo 3 », encore com­mer­cial­isé), il crée en 1962 le lab­o­ra­toire Fab­re, rachète des mar­ques (Klo­rane, Ducray, René Fur­ther­er…) et ressus­cite l’eau ther­male d’Avène en 1990 en lançant une gamme du même nom. Le lab­o­ra­toire Fab­re est aujourd’hui le troisième lab­o­ra­toire phar­ma­ceu­tique français après Sanofi et Servi­er avec un chiffre d’affaire en 2012 de près de 2 mil­liards d’euros et 10 000 salariés employés, dont 6700 en France.

Très attaché à sa région, veil­lant à ce que le siège social de son lab­o­ra­toire demeure à Cas­tres, l’homme était égale­ment un pas­sion­né de rug­by, sou­tenant depuis 25 ans le Cas­tres Olympique, cham­pi­on de France en titre de rugby.

En 1998, il crée un groupe de com­mu­ni­ca­tion, Sud Com­mu­ni­ca­tion, qui rachète huit ans plus tard 66,6% du groupe Val­monde, édi­teur de l’hebdomadaire Valeurs actuelles et des men­su­els Le Spec­ta­cle du Monde et Jours de Chas­se, les 33,4% restants étant détenus par Das­sault Com­mu­ni­ca­tion. Sud Com­mu­ni­ca­tion pos­sède égale­ment 6% de La Dépêche du midi. Ces dernières années, le groupe s’est néan­moins désen­gagé de ses activ­ités média en ven­dant Sud Radio (Start, Radio Scoop, Alou­ette FM) ain­si que, en juin dernier, sept titres de presse locale, dont L’Éveil de la Haute-Loire, cédés au groupe Cen­tre France (La Mon­tagne). L’agence de pho­to Sipa, achetée en 2001, a égale­ment été cédée en 2011 à l’allemand DAPD.

Voir aussi  Arte et la Russie : de la russophobie en occident médiatique (1)

Sud Com­mu­ni­ca­tion est actuelle­ment dirigé par Pierre-Yves Revol, ancien prési­dent de Cas­tres Olympique et de la Ligue nationale de Rug­by, vice-prési­dent du groupe et pressen­ti pour en pren­dre la tête. La dis­pari­tion de Pierre Fab­re ne devrait ain­si rien chang­er à la direc­tion du groupe Val­monde, dirigé depuis sep­tem­bre 2012 par Yves de Ker­drel.

À not­er enfin que le groupe Val­monde lance un nou­veau men­su­el inti­t­ulé Jours de cheval dont le numéro un est prévu en octo­bre prochain, mal­gré « un retard à l’allumage », selon un jour­nal­iste du groupe.

Voir aussi : Yves de Kerdrel [portrait]

Publicité

Derniers portraits ajoutés

Edward Snowden

PORTRAIT — À l’o­rig­ine des infor­ma­tions qui ont provo­qué une crise poli­tique et diplo­ma­tique d’am­pleur inter­na­tionale, Edward Snow­den, jeune infor­mati­cien et ancien employé de la NSA, est le citoyen mon­di­al qui a dom­iné la scène médi­a­tique de ces dernières années.

Guillaume Roquette

PORTRAIT — La nom­i­na­tion de Guil­laume Roquette à la tête de la rédac­tion du Figaro mag­a­zine est le couron­nement d’un par­cours dis­cret mais sans faute. Elle est aus­si le signe d’un dur­cisse­ment de la presse de « droite » du à l’al­ter­nance, avec le pas­sage du directeur de la rédac­tion de Valeurs actuelles au Figaro magazine.

Julian Assange

PORTRAIT — Avant Edward Snow­den, avant Bradley Man­ning, il y avait Julian Assange. Ancien infor­mati­cien et hack­er, fon­da­teur de la plate­forme Wik­iLeaks, Julian Assange s’est attiré les foudres du gou­verne­ment améri­cain lorsqu’il a mis en lumière les dessous de la guerre d’Irak.

Emmanuel Kessler

PORTRAIT — Né en 1963 à Paris, d’un père directeur de recherche au CNRS et d’une mère qui enseignait le judaïsme, Emmanuel Kessler a eu une for­ma­tion philosophique, avant de com­mencer à tra­vailler en 1986 pour la Gazette des Communes.

Patrick de Carolis

PORTRAIT — Dis­cret, fier de ses racines provençales, n’ayant jamais caché sa foi chré­ti­enne et réputé proche de la Droite (ten­dance chi­raqui­enne) mais au cen­tre des réseaux de pou­voir (Le Siè­cle), accusé de pla­giat et pro­mo­teur de la diver­sité à France Télévi­sions, Patrick de Car­o­lis est un OVNI médiatique.