Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Morano trisomique : Charlie Hebdo fait scandale

9 octobre 2015

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Morano trisomique : Charlie Hebdo fait scandale

Morano trisomique : Charlie Hebdo fait scandale

Toujours porté par le vent des « Je suis Charlie », quoiqu’aujourd’hui largement atténué, le dessinateur Riss a cru drôle de représenter Nadine Morano grimée en « fille trisomique cachée de De Gaulle ».

Souhai­tant faire écho aux récentes déc­la­ra­tions de la députée européenne sur « la race blanche », inspirées des pro­pos du général quelques décen­nies plus tôt, Char­lie Heb­do s’est sans doute trou­vé génial, hila­rant et sub­ver­sif. Comme tou­jours ? Pas sûr…

Très vite, les réac­tions ont fusé sur les réseaux soci­aux, et tout par­ti­c­ulière­ment celle de Car­o­line Boudet, mère d’une enfant atteinte de tri­somie 21 ayant livré au début de l’été un témoignage poignant qui avait fait le tour du monde.

Cette fois-ci, la mère de famille est à nou­veau sor­tie de son silence pour rap­pel­er à l’or­dre un jour­nal qu’elle « respecte » pour­tant et lisait « bien avant que toute la France devi­enne “Char­lie” ». Depuis la nais­sance de sa fille, elle affirme se bat­tre « pour que sa con­di­tion cesse d’être une insulte de cour d’é­cole ».

« Et aujour­d’hui, Char­lie, tu crois faire du mal à Nadine Mora­no, en la qual­i­fi­ant de “fille tri­somique de De Gaulle”. Tu sais quoi Char­lie, c’est raté. Tu fais du mal à tous les proches de per­son­nes tri­somiques. Laisse-moi te dire quelque chose : l’in­tel­li­gence, c’est l’ou­ver­ture d’e­sprit, l’ac­cep­ta­tion de l’autre. La bêtise, c’est le racisme, c’est l’in­tolérance, c’est Mora­no. La bêtise, ce n’est pas la tri­somie », écrit Mme Boudet.

Si elle affirme qu’elle « sou­tient » tou­jours son heb­do­madaire, elle s’es­time « blessée » par cette cou­ver­ture qui, de plus, est selon elle « ratée ».

Out­re cette sor­tie, large­ment reprise dans les médias, une autre est passée inaperçue, ou presque : celle de l’av­o­cat Régis de Castel­nau. Sur sa page Face­book, celui-ci a tenu à rap­pel­er l’autre mes­sage con­tenu dans le dessin de Riss, à savoir la référence à Anne de Gaulle, fille du général atteinte de tri­somie 21. Une fille qui « n’é­tait pas cachée » pour le coup.

« Anne est née le 1er jan­vi­er 1928. Ses par­ents ont tou­jours refusé de la plac­er dans un étab­lisse­ment spé­cial­isé et s’en sont occupés jusqu’à son décès », racon­te M. de Castel­nau avant de citer un pas­sage des mémoires du grand Charles : « Cette enfant était aus­si une grâce, elle m’a aidé à dépass­er tous les échecs et tous les hommes, à voir plus haut. »

Et celui-ci de pour­suiv­re le réc­it : « Le 6 févri­er 1948, Anne âgée de 20 ans mou­rut d’une pneu­monie dans les bras de son père. Elle fut inhumée le 8 févri­er au cimetière de Colombey. Après s’être recueil­li devant la tombe qu’on venait de refer­mer de Gaulle dit à sa femme : “Venez, main­tenant elle est comme les autres.” »

Con­clu­sion de l’av­o­cat ? « Mon­sieur Riss vous êtes un gros con. » Être con n’é­tant pas (encore) con­sid­éré comme une mal­adie géné­tique, nul doute que le dessi­na­teur pren­dra cette déc­la­ra­tion pour ce qu’elle est : un con­stat.

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Les réseaux Soros
et la "société ouverte" :
un dossier exclusif

Tout le monde parle des réseaux de George Soros, cet influent Américain d’origine hongroise qui consacre chaque année un milliard de dollars pour étendre la mondialisation libérale libertaire.

En effet, derrière un discours "philanthropique" se cache une entreprise à l'agenda et aux objectifs politiques bien précis. Mais quelle est l’étendue de ce réseau ?

Pour recevoir notre dossier rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66% de votre don).

Derniers portraits ajoutés

Nicolas Beytout

PORTRAIT — Groupe de Bilder­berg, Le Siè­cle, Medef, Com­mis­sion Tri­latérale, ami intime de Nico­las Sarkozy, petit-fils de l’ancienne pro­prié­taire des Échos, Nico­las Beytout est LE porte-voix de la pen­sée unique mon­di­al­iste dans les médias.

Sonia Devillers

PORTRAIT — Née le 31 jan­vi­er 1975, Sonia Dev­illers est la fille de l’architecte Chris­t­ian Dev­illers. Jour­nal­iste sur France Inter, anci­enne du Figaro, elle s’occupe de cul­ture et des médias sur le ser­vice pub­lic et est en même temps la voix de la bobosphère, tou­jours prête à pour­fendre les « fachos » de Valeurs Actuelles et à offrir un refuge com­plaisant à Aude Lancelin, patronne d’un Média en pleine tour­mente.

Laurent Ruquier

PORTRAIT — Lau­rent Ruquier est né le 24 févri­er 1963 au Havre (Seine-Mar­itime). Tour à tour ani­ma­teur, présen­ta­teur, humoriste, pro­duc­teur et directeur de théâtre, Lau­rent Ruquier est omniprésent dans le Paysage audio­vi­suel français (PAF).

Michel Denisot

PORTRAIT — Michel Denisot est né en avril 1945 à Buzançais en Indre, il est jour­nal­iste, pro­duc­teur et ani­ma­teur de télévi­sion, il a égale­ment été prési­dent de deux clubs de foot­ball français.

Laetitia Avia

PORTRAIT — Laeti­tia Avia : « Kara­ba la sor­cière, pourquoi es-tu si méchante ? » Née en 1985 à Livry-Gar­gan de par­ents togo­lais, Laëti­tia Avia a con­nu le par­cours qui fait l’orgueil d’une République s’efforçant pénible­ment de main­tenir un sem­blant d’apparences méri­to­cra­tiques.