Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Médias communautaires : ça ne marche pas si bien…
Publié le 

3 octobre 2013

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Médias communautaires : ça ne marche pas si bien…

Médias communautaires : ça ne marche pas si bien…

« À la trappe les lesbiennes ». C’est le constat désabusé, que fait Léa Lejeune, journaliste à Libération, dans un long papier publié par Slate au sujet des médias homosexuels féminins.

« Alors que le débat sur le mariage pour tous […] occu­pait la une des médias, elles [les les­bi­ennes] se sont fait dis­crètes. Au même moment, le site Têtue a dis­paru plus sub­rep­tice­ment » ! Au print­emps dernier, un plan de licen­ciement, suite au rachat du jour­nal com­mu­nau­taire par Jean-Jacques Augi­er, avait sacré­ment raboté la rédac­tion de Têtu, dont les activ­ités web avaient été con­fiées à son con­cur­rent yagg.com.

« Au pas­sage, regrette Léa Leje­une, la ver­sion du site adressée aux les­bi­ennes a été trans­for­mée en un onglet dis­cret du nou­veau site per­du au milieu d’on­glets très gay-cen­trés ». Et la jour­nal­iste de regret­ter le bon vieux temps où « Têtue, bien instal­lé dans le milieu les­bi­en depuis 2004, avait du suc­cès »…

Aujour­d’hui, Léa Leje­une est « inquiète » de ce « vide ». Non, seule­ment, il n’y a pas de médias spé­cial­isés pour les les­bi­ennes, mais pire, les les­bi­ennes sont égale­ment absentes des médias général­istes. Pour l’ex­pli­quer, Léa Leje­une est donc allée inter­roger Mar­lène Coulomb-Gul­ly. Selon ce « pro­fesseur en sci­ences de la com­mu­ni­ca­tion, spé­cial­iste du genre et experte au Haut con­seil à l’é­gal­ité entre les femmes et les hommes », la cause de ce « vide » est très sim­ple : « les femmes sont beau­coup moins présentes à l’écran que dans la réal­ité. Les gays, en tant qu’élé­ments d’une minorité, sont moins sol­lic­ités. À ces deux titres, on fait moins appel aux les­bi­ennes pour témoign­er ou exper­tis­er ». En bref, minorité dans la minorité, les les­bi­ennes n’in­téressent per­son­ne !

Et surtout pas les pub­lic­i­taires ! « Le lec­torat est petit et la pop­u­la­tion homo­sex­uelle dif­fi­cile à mesur­er » con­cède Léa Leje­une. Résul­tat, pas de recettes pub­lic­i­taires, pour­tant indis­pens­ables à la presse écrite pour sur­vivre. Quant à la « manne pub­lic­i­taire com­mu­nau­taire », elle ne suf­fi­rait pas…

Pour­tant, au mois de mai dernier, une asso­ci­a­tion de jour­nal­istes LGBT a été lancée. Dans sa déc­la­ra­tion de créa­tion, ce nou­veau lob­by affichait, notam­ment, comme objec­tif de « con­tribuer à la vis­i­bil­ité des per­son­nes LGBT dans l’espace pub­lic », les­bi­ennes com­pris­es… Aujour­d’hui, « le col­lec­tif espère pouss­er des jour­nal­istes à traiter plus de sujets homos, mais aus­si à « faire inter­venir des cou­ples de femmes pour témoign­er dans les arti­cles de société quel que soit le thème ».

Alors Léa, plus d’inquiétude ?

Source et cap­ture d’écran : Slate

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Téléchargement

Poubelle la vie :
un dossier exclusif

Cela dure depuis quinze ans et diffuse chaque soir tous les stéréotypes « progressistes » les plus éculés...
Après le dossier Yann Barthes, voici un dossier exclusif sur la série Plus belle la vie alias “Poubelle la vie”, machine de guerre idéologique du monde libéral libertaire.
Pour le recevoir rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66 %).

Derniers portraits ajoutés

Étienne Gernelle

PORTRAIT — « C’est le sys­tème de Franz. Il jette des gens dans un aquar­i­um puis il regarde com­ment ça se passe. » Entré au Point en 2001, Éti­enne Ger­nelle est une pure expéri­men­ta­tion de Franz-Olivi­er Gies­bert.

Michel Cymes

PORTRAIT — “Ani­ma­teur préféré des téléspec­ta­teurs” plusieurs années durant, le doc­teur Michel Cymes est une star de la vul­gar­i­sa­tion médi­cale, que ce soit sur le petit écran ou à la radio. Il est à nou­veau sur le devant de la scène à l’oc­ca­sion de l’épidémie de coro­n­avirus.

Christophe Barbier

PORTRAIT — Ex-Patron de L’Express (2006–2016), Christophe Bar­bi­er a ren­du omniprésents dans le débat pub­lic sa sil­hou­ette svelte et son écharpe rouge. Est-il vrai­ment de gauche, comme il l’a longtemps soutenu ?

Cyrille Eldin

PORTRAIT — Né au Ches­nay, près de Ver­sailles, en mai 1973, Cyrille Eldin est un acteur et ani­ma­teur français. Il accède à la célébrité en 2016, lorsqu’il rem­place Yann Barthès à la tête du « Petit Jour­nal » sur Canal Plus.

Christophe Alévêque

PORTRAIT — Né le 29 octo­bre 1963 au Creusot (71), Christophe Alévêque est un humoriste « engagé » à gauche. Il fait par­tie depuis 2016 du pool d’hu­moristes offi­ciels de France Inter, mis­sion­nés pour démolir, avec l’ar­gent du con­tribuable, les enne­mis poli­tiques et idéologiques de l’État social­iste.

"Le partage, c'est le secret du bonheur."

Sylvain Augier, reporter, animateur de radio et de télévision